L'Emir du Qatar offre un chèque pour doper le mercato !

L'Emir du Qatar offre un chèque pour doper le mercato !

Icon Sport

Le Paris Saint-Germain doit composer avec les règles du fair-play financier lors de ce mercato d'hiver. Mais l'Emir du Qatar estime quand même que son club mérite un petit effort. 

Tamim ben Hamad Al Thani adore le Paris Saint-Germain, et si l’Emir du Qatar aime tellement le club de la capitale qu’il l’a acheté en 2011, il est bien conscient que les règles de l’UEFA se sont resserrées et que tout n’est pas possible. Faute d’un stade aux dimensions européennes, le PSG se prive de recettes énormes, et même si les recettes du marketing sont colossales grâce à la présence des trois stars que sont Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé, cela commence à coincer. Avec un déficit de 370 millions d’euros la saison passée, et sous le coup d’une amende de 10 millions d’euros à payer sans traîner à l’UEFA pour avoir enfreint les règles du fair-play financier, le mercato de Luis Camps se fait au millimètre. De quoi faire mal au coeur à Tamim ben Hamad Al Thani, lequel a décidé de faire un petit geste.

L'Emir du Qatar a fait un cadeau pour le mercato 

Alors que le Paris Saint-Germain négocie la prolongation de contrat de Lionel Messi, les dirigeants parisiens tentent de renforcer l’effectif de Christophe Galtier avec si possible la signature dès ce mois de janvier d’un défenseur supplémentaire, et un attaquant côté droit. Pour l’instant, l’enveloppe allouée à ces deux opérations semblait réellement modeste, au point même que L’Equipe affirmait que le dossier Milan Skriniar, priorité pour venir renforcer la défense parisienne, pourrait être repoussé à l’été prochain une fois que l’international slovaque sera libre. Cependant, l’émir du Qatar n’est pas insensible et il a décidé de faire un geste pour permettre, par exemple, de boucler la venue de Rayan Cherki. « Sans atteindre un niveau record, le club de la capitale dispose d'une enveloppe certaine pour boucler cette arrivée. À l'issue d'une réunion la semaine dernière à Doha, elle a même été revue un peu à la hausse », explique le quotidien sportif au sujet du passage rapide fait par le PSG la semaine dernière au Qatar et en Arabie Saoudite.