OL : Zéro accord pour Malacia, Feyenoord refuse l'offre

OL : Zéro accord pour Malacia, Feyenoord refuse l'offre

Icon Sport

Ce week-end, Fabrizio Romano a annoncé un accord total entre l'Olympique Lyonnais et Feyenoord pour le transfert de Tyrell Malacia. Le club néerlandais a fermement démenti, remettant en cause le financement de l'opération.

Tout spécialiste du mercato qu’il soit, Fabrizio Romano est probablement allé trop vite en besogne en annonçant que le transfert de Tyrell Malacia à l’Olympique Lyonnais était acté moyennant 15 millions d’euros. Cependant, ce lundi, le très sérieux quotidien néerlandais De Telegraaf annonce que bien au contraire, Feyenoord avait refusé la proposition transmise par Jean-Michel Aulas. De fait, alors que le club avec qui le défenseur néerlandais est sous contrat exige 15 millions d’euros cash, l’OL veut que ce prix intègre des bonus, ce que les dirigeants du récent finaliste de l’Europa League Conférence refusent. Du côté de Rotterdam, on s’accroche à cette décision et on l’a fait savoir à l’Olympique Lyonnais, afin que rapidement les choses évoluent. Mais cela pourrait aussi cacher une stratégie claire, attendre le dernier moment au cas où Manchester United, également intéressé par Tyrell Malacia, revienne à la charge d’ici le 30 juin, date butoir sur le plan comptable.

Malacia c'est 15ME, l'OL veut étaler le paiement

Feyenoord, comme l’Olympique Lyonnais, doit rendre ses comptes à la fin du mois pour la saison 2021-2022 et pour qu’ils soient équilibrés il lui faudra finaliser la vente du jeune défenseur international. Le club néerlandais veut donc traîner le plus longtemps possible, et surtout obtenir un transfert cash et pas avec des primes qui ne seront pas garanties. Le dossier est donc encore ouvert, et les supporters de l'OL devront encore patienter quelques jours avant de voir Tyrell Malacia s'ajouter aux deux premiers renforts lyonnais de ce mercato : Alexandre Lacazette et Johann Lepenant. Même si la venue du défenseur néerlandais n'est pas en danger, il faut juste que Lyon évite de faire une « André Onana », le club rhodanien ayant longtemps pensé tenir un accord avec l'Ajax Amsterdam avant que tout s'écroule.