OL : Il y avait bien péno sur Paqueta

OL : Il y avait bien péno sur Paqueta

Un choc OM-OL, une affiche sur Canal+ le dimanche soir et quelques belles polémiques, la dernière rencontre de la journée avait comme un goût d’antan.

Il n’a pas fallu attendre ce match pour s’en rendre compte, mais la VAR n’a pas fait oublier les discussions sur les décisions arbitrales qui, même avec la vidéo et les règlements, sont toujours sujettes à interprétation. Cette fois-ci, c’est sur le fameux dossier des mains involontaires que tout le monde a du se pencher, puisque même l’OL a sorti un extrait du règlement en plein match sur son compte Twitter pour expliquer que M. Millot n’aurait pas du siffler pénalty pour une main de Lucas Paqueta. Il faut dire que la situation est confuse, avec, sur un tir, un ballon qui semble taper le torse puis le bras du Brésilien, et la décision qui tombe au motif que le bras de Paqueta était légèrement décollé. A cela s’ajoute un carton jaune qui a finalement eu une incidence sur la suite de la rencontre. De quoi faire hurler les Lyonnais et notamment Juninho.

Mais dans les colonnes du Parisien, l’ancien arbitre Saïd Ennjimi ne trouve rien à redire à ce fameux pénalty. « Dès lors que le joueur écarte les bras, quand bien même ça n’est pas volontaire, il prend un sérieux risque de se voir infliger un pénalty. A l’inverse, s’il se tient les bras collés ou très rapprochés du corps, il n’y a que très peu de risque, même en cas de faute de main. Même si on considère que le ballon a rebondi (fortuitement) sur le torse du joueur, le bras augmentait la surface du corps. J’estime même qu’il y avait une petite circonstance aggravante, le ballon prenant la direction du but », a livré l’ancien sifflet, pour qui en revanche le carton jaune est très difficile à avaler, et met les arbitres prisonnier d’un règlement qui dénature complètement le football.