OL : Des play-offs ou de l’argent, Aulas ne lâchera rien

OL : Des play-offs ou de l’argent, Aulas ne lâchera rien

Photo Icon Sport

Après son passage devant le Conseil d’État jeudi, l’Olympique Lyonnais a présenté ses documents en proposant le format des play-offs pour terminer la saison 2019-2020.

Comme les relégués Toulouse et Amiens, l’Olympique Lyonnais a saisi le Conseil d’État pour contester l’arrêt définitif de la saison de Ligue 1. Ces trois clubs, qui font partie des grands perdants suite à cette décision, estiment que la Ligue de Football Professionnel aurait dû se laisser du temps afin d’envisager une reprise, comme le font d’autres championnats européens. Le club dirigé par Jean-Michel Aulas, qui avait jusqu’à ce samedi 13h pour transmettre ses documents, a donc alimenté son dossier dans la journée. Notamment en proposant un format de play-offs qui permettrait de respecter la date limite du 3 août imposée par l’UEFA.

« On a re-déposé il y a moins d’une heure un nouveau mémoire dans lequel on reprend une proposition de reprise du championnat sous une forme playoffs-playdowns qui se termine le 2 août, a annoncé l’avocat de l’OL, Me Gilles le Chatelier, à RMC. Elle est compatible avec le calendrier de l’UEFA. Disputer les dix dernières journées de championnat aujourd’hui, matériellement, c’est extrêmement compliqué pour ne pas dire impossible. Ça aboutirait à des cadences de matchs absolument irréalistes pour les joueurs. »

La dernière carte de l'OL

A noter que le Conseil d’État peut seulement juger si la LFP a eu raison d’arrêter la saison au moment de la décision. En cas de reprise, c’est bien la l’instance du foot pro qui déciderait du calendrier et du format. Mais si la Ligue estime qu’une reprise reste impossible à cause du calendrier, l’OL envisage déjà de réclamer des dommages et intérêts. « C’est une éventualité qu’on a commencé à regarder. Tout ça pose beaucoup de problèmes », a confié le représentant des Gones, dans l’attente du verdict du Conseil d’État en début de semaine prochaine.