OL : Des joueurs refusent, Lyon coincé sur la baisse des salaires

OL : Des joueurs refusent, Lyon coincé sur la baisse des salaires

Photo Icon Sport

Le sujet de la baisse des salaires des joueurs est très sensible dans les clubs français en cette période de crise du coronavirus.

L’OM ou encore le PSG n’ont pas trouvé d’accord avec leurs joueurs pour la baisse des salaires. Le cas est légèrement différent à l’OL puisque certains joueurs ont individuellement accepté de faire un effort sur leur rémunération. Malheureusement pour Jean-Michel Aulas, aucun accord collectif n’a été voté à l’unanimité. Au micro de France Info ce mercredi, le président de l’OL a ainsi détaillé en toute transparence les négociations avec les joueurs lyonnais au sujet de la baisse des salaires. Et l’aveu du président des Gones est terrible puisque ce dernier reconnaît que certains joueurs ont refusé toute baisse salariale, tandis que l’équipe féminine a trouvé un accord unanime pour une diminution des émoluments.

« Il y a eu des discussions et des échanges au sujet de la baisse des salaires. C’est une décision qui appartient individuellement à chaque joueur. Nous n’avons pas eu d’unanimité sur ces dispositions, bien que notre équipe féminine ait trouvé une solution unanime. Un certain nombre de joueurs ont accepté de baisser leur salaire, d’autres ne l’ont pas accepté. Il faut aussi reconnaître que l’Etat avait accepté que les joueurs soient au chômage technique même si ce n’est pas l’intégralité du salaire qui est pris en charge. Sur un club comme l’OL qui est coté en bourse, l’ensemble du personnel a été mis au chômage technique sauf ceux qui pouvaient travailler en télétravail. Il y a eu une solidarité exemplaire. Pourquoi un accord chez les filles et pas chez les hommes ? Il faut leur poser la question… Quand on s’habitue à un certain niveau de rémunération, c’est peut-être plus difficile. Mais encore faut-il remarquer que certains l’ont fait de manière volontaire et individuelle » a indiqué un Jean-Michel Aulas un brin désabusé par cette situation, alors qu’il mène en parallèle un combat intense pour obtenir la reprise de la L1.