OL : Aulas enchaine les annonces, ça secoue le mercato

OL : Aulas enchaine les annonces, ça secoue le mercato

Photo Icon Sport

À une dizaine de jours de la fermeture du mercato estival, l’Olympique Lyonnais est toujours dans le flou le plus total par rapport à son effectif.

Ces dernières semaines, le club rhodanien a déjà enregistré de nombreux mouvements, et surtout dans le sens des départs. Mais le marché va bientôt entrer dans son sprint final, et l’OL pourrait perdre ses meilleurs éléments en route, sachant que Depay, Aouar ou Dembélé sont annoncés sur le départ, en plus d’Andersen ou de Reine-Adélaïde. Autant dire que d’ici au 5 octobre prochain, l’effectif de Rudi Garcia a de grandes chances de bouger. Mais que les supporters des Gones se rassurent, Lyon va aussi recruter de nouveaux joueurs, comme l’explique Jean-Michel Aulas, pour qui Juninho a toutes les cartes en main en cette fin de mercato.

« C‘est Juninho le patron. De la même manière que Juni a la responsabilité des transferts, Rudi Garcia a vocation à entraîner l’équipe que Juninho a structurée. Les responsabilités sont claires et précises. Je suis content des choix de Juni. Le mercato ? Depuis le début, j’ai dit que l’on ne perdrait pas les trois joueurs affichés tous les jours dans les journaux comme partants : Dembélé, Memphis, Aouar. À 10 jours de la fin du mercato, aucun des trois n’est parti. Et je n’imagine pas que cela se fasse. Si un ou deux partent, ils seront remplacés. Bruno Cheyrou et Juninho travaillent sur les hypothèses de remplacements. La meilleure solution, c’est qu’il reste tous les trois. Aouar pourrait-il rester ? Oui. Financièrement, Arsenal est comme tout le monde. Et Houssem peut se dire que la meilleure chose serait de rester avec nous. Reine-Adélaïde ? Je n’aime pas les gens qui disent qu’il veut partir de l’OL. On a besoin d’une équipe performante, et aussi qui a un très bon état d’esprit. On doit jouer la Ligue des Champions la saison prochaine. C’est pour ça que je ne veux pas laisser partir tous les joueurs. Rudi Garcia ? Il est et sera notre entraîneur. Et nous allons avoir une très belle équipe », a lancé, sur Le Progrès, le président de l’OL, qui estime donc que son club ne traverse pas vraiment une crise, comme cela est évoqué dans certains médias depuis quelques jours...