L’OL va faire un premier carton dès la reprise !

L’OL va faire un premier carton dès la reprise !

L'OL effectue sa reprise avec ses recrues ce week-end. Mais la séance d'entrainement qui devrait être ouverte au public dans la semaine suscite déjà de l'engouement. 

C’est la rentrée. Non, pas pour les écoliers qui attendent les vacances avec impatience, mais pour les joueurs de l’Olympique Lyonnais. Plus d’un mois après le dernier match de championnat, Peter Bosz accueille ses joueurs ce samedi et dimanche pour les présentations d’usage, la récupération des équipements et les tests physiques et médicaux. Une reprise en douceur donc avant de passer aux choses sérieuses la semaine prochaine. Le centre d’entrainement retrouvera donc une activité normale à partir de lundi, et ce sont 30 joueurs qui fouleront enfin les pelouses. Cela comprend plusieurs recrues, mais aussi des jeunes qui seront évalués par l’entraineur néerlandais pour savoir s’ils continuent de s’entrainer avec les pros pour le reste de la préparation. 

Un grand-rendez vous jeudi ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Olympique Lyonnais (@ol)

Mais tous les regards seront forcément tournés vers les retours de trois joueurs : Rémy Riou, et surtout Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso. A tel point que l’engouement se fait déjà sentir pour une ouverture d’une séance au public en cours de semaine. Selon Le Progrès, cela pourrait avoir lieu jeudi, et ravir ainsi le public local qui pourra effectuer en réel un flash-back de cinq ans en arrière, quand les deux joueurs portaient encore le maillot de leur centre de formation. Sur les réseaux ou au téléphone, l’OL est en tout cas sollicité comme rarement pour dévoiler la date de cette séance qui sera ouverte au public. Le quotidien régional l’assure, le succès populaire sera inévitable au rendez-vous. Un vrai carton pour une simple séance d’entrainement, voilà qui va certainement donner le sourire à tout le monde dans le but d’effacer la décevante saison dernière des troupes de Peter Bosz.