Nice : Susceptible, méprisant… Dolberg a vite cerné les arbitres de L1

Nice : Susceptible, méprisant… Dolberg a vite cerné les arbitres de L1

Photo Icon Sport

Toujours en phase d’adaptation après son arrivée à Nice cet été, Kasper Dolberg découvre les spécificités de la Ligue 1. Mais aussi celles de ses arbitres.

Lorsqu’un joueur étranger débarque en Ligue 1, le discours est plus ou moins le même à chaque fois. Le nouveau venu se dit souvent surpris par l’intensité physique, le pressing imposé à chaque rencontre et bien sûr le célèbre arbitrage français. En effet, les hommes en noir de notre championnat ne sont pas réputés pour leur bonne communication. Au contraire, on sait que les sifflets de L1 sont plutôt fermés et ont tendance à dégainer les cartons plus rapidement qu’ailleurs. Confirmation avec les premières impressions de l’attaquant niçois Kasper Dolberg, surpris par la personnalité des arbitres.

« Tu ne peux pas parler avec eux ici, a regretté l’ancien joueur de l’Ajax Amsterdam dans un entretien accordé à Nice-Matin. Aux Pays-Bas, tu parles d’homme à homme, tu peux demander des explications quand une décision semble étrange. Ici, tu prends des jaunes ou alors ils s’en vont sans même te regarder ! Je ne sais pas s’ils ne m’aiment pas ou s’il y a une autre raison, mais c’est fou. J’ai compris qu’il ne fallait même plus que j’essaye de leur parler. » Que Dolberg se rassure, c’est pareil pour tous les joueurs. Mais avec seulement deux cartons jaunes en championnat, le Danois s’est plutôt bien adapté à ce nouvel arbitrage.