Nice-OM : Le supporter qui a frappé Payet risque très gros

Nice-OM : Le supporter qui a frappé Payet risque très gros

Icon Sport

Ce mercredi 22 septembre, le tribunal correctionnel de Nice a fait comparaitre le supporter du Gym qui avait porté un coup de pied à Dimitri Payet dans les incidents du match entre Nice et l’OM, un mois plus tôt.

Lors de l’envahissement du terrain, les supporters s’en étaient pris aux joueurs marseillais, et Tony C., 28 ans, a été interpellé après avoir frappé le numéro 10 de l’OM. La procureure a demandé une peine exemplaire alors que les débordements se multiplient en France depuis la reprise de la saison et le retour du public dans les stades. 

Jusqu'à 45.000 euros d'amende

Elle a ainsi souhaité une peine d’interdiction de stade pendant 5 ans, et une peine de prison d’un an, dont six mois ferme, aménageables. Dans son box, le prévenu a reconnu les faits et a assuré ne pas être un « hooligan », expliquant ne jamais avoir eu de problèmes de comportement jusqu’à présent. La LFP et l’UNFP ainsi que l’OM et son joueur étaient parties civiles dans cette affaire, et le jugement sera rendu le 30 septembre prochain. Le supporter en question risque également une amende pouvant aller jusqu’à 45.000 euros si les faits de violence en réunion sont reconnus. De son côté, la compagne du fauteur de trouble a elle aussi porté plainte, le couple reçoit de nombreuses menaces et appels à la haine sur les réseaux sociaux depuis les évènements. 

Enfin, un deuxième procès aura lieu le 13 octobre prochain, il traitera d’un supporter qui a effectué un salut nazi pendant le match, après avoir mimé une kipa devant les supporters marseillais. Il est déjà emprisonné dans l’attente de son procès et a reconnu les faits en se rendant à la police après les faits. Son placement en détention provisoire avait été décidé en raison du grave « trouble à l’ordre public causé par son geste », avait fait savoir le tribunal.