Antonetti : «L’objectif, c’est 42 points»

Antonetti : «L’objectif, c’est 42 points»

Photo Icon Sport

Lancée aux trousses de Lyon, l'OGC Nice affiche sa modestie, à l'image de son entraîneur qui reste très prudent.

Même si sa formation occupe une très belle deuxième place au classement de Ligue 1, Frédéric Antonetti, le coach niçois, ne veut pas s’enflammer.

« L'espérance du début de saison était de faire entre 26 à 30 points à la trêve, ce qui sur une saison complète donne entre 52 et 56 points, soit un total vers la 8-9è place. Aujourd'hui nous sommes un peu en avance, si on peut faire un meilleur total ce sera très bien. Mais le seul objectif chiffré que nous avons fixé, c'est d'atteindre les 42 points, le plus vite possible. Ensuite, on pourra réadapter nos objectifs à la hausse suivant le déroulement de la deuxième partie de saison. En une journée, on peut perdre cinq places avec une défaite. S'enflammer aujourd'hui sous prétexte que nous sommes deuxièmes, ce serait de la bêtise. Il nous reste avant la trêve quatre rencontres difficiles dont trois face à des équipes qui sont dans le même peloton que nous. Ce qui est important ce n'est pas notre classement, c'est de bien négocier ces matches là», prévient le technicien de l’OGC Nice avant la réception, samedi soir, de Grenoble.

Frédéric Antonetti se méfie d’ailleurs des Isérois, qui calent un peu après un début de saison tonitruant. « C'est une équipe solide, bien organisée. Ils sont quatrièmes au classement sur les matches à l'extérieur, ils ont réussi des résultats probants en déplacement. C'est une équipe qui défend bien, on s'attend à un match très difficile », explique le coach azuréen.