OM : Une clause très gênante avec Milik

OM : Une clause très gênante avec Milik

Arrivé à l'OM au dernier mercato d'hiver en provenance de Naples, Arkadiusz Milik pourrait quitter l'Olympique de Marseille dès l'été prochain. Et c'est du côté de la Juventus que le nom de l'attaquant polonais circule.

Même s’il n’a pas encore eu l’occasion d’enflammer le public du Vélodrome, huis clos oblige, Arkadiusz Milik a déjà redonné le moral aux supporters marseillais avec quelques buts et surtout une rage de vaincre, qui malheureusement n’habite pas l’ensemble de ses coéquipiers de l’OM. Cependant, il se pourrait bien que jamais les virages du stade phocéen n’aient la chance de s’enthousiasmer en direct avec l’attaquant arrivé du Napoli en janvier dernier. En effet, en Italie, on est persuadé que si l’Olympique de Marseille ne se qualifie pas pour la prochaine Ligue des champions, alors Arkadiusz Milik retrouvera sa liberté de signer où il le souhaite. Plusieurs médias, dont la Gazzetta dello Sport, affirment que Pablo Longoria et Arkadiusz Milik ont convenu que faute d’un ticket en C1 pour l’OM, l’attaquant polonais pourrait repartir. Et dans le clan Milik on est convaincu que celui qui est devenu depuis le président de l’Olympique de Marseille ne trahira pas ses engagements.

La Juventus déjà à l'affût sur Milik

Compte tenu du classement actuel de l’OM en Ligue 1, on voit mal comment la formation de Jorge Sampaoli pourra jouer la prochaine Ligue des champions, et même un ticket en Europa League est loin d’être assuré. C’est pour cela que la Juventus se serait déjà positionnée sur Arkadiusz Milik au cas où la Vieille Dame voudrait renforcer son secteur offensif, sachant que l’ancien joueur de Naples a plusieurs fois été cité comme proche du club turinois dans le passé. Cependant, la Gazzetta dello Sport précise quand même que l'attaquant de l'Olympique de Marseille n'est pas la priorité numéro 1 de la Juventus, Andrea Agnelli préférant clairement Moise Kean. Mais entre Milik et Kean, il y a une énorme différence tarifaire qui peut évidemment peser au moment de faire un choix final. Du côté de l'OM, on peut donc garder confiance.