OM : Ünder, Dieng, un départ surprise au mercato ?

OM : Ünder, Dieng, un départ surprise au mercato ?

Icon Sport

Le mercato de l’OM s’accélère, des renforts sont attendus et des ventes surprenantes ne sont pas à exclure.

Le mercato hivernal de l’Olympique de Marseille est déjà bien lancé avec les départs de Luis Suarez, d’Isaak Touré et la grosse vente de Gerson à Flamengo. Il est désormais temps pour Pablo Longoria de renforcer l’effectif à la disposition d’Igor Tudor. Pour cela, le président de l’OM souhaite recruter deux joueurs offensifs, une tendance confirmée ces dernières heures. Les joueurs ciblés n’ont pas tous filtré, mais Pablo Longoria aimerait idéalement un milieu offensif et un attaquant. S’il parvient à atteindre son objectif, l’effectif de l’OM sera de nouveau très étoffé avec deux recrues en plus de Payet, Ünder, Dieng et Alexis Sanchez dans le secteur offensif. Un effectif trop pléthorique pour un club qui ne dispute pas la coupe d’Europe ? C’est l’avis de Romain Canuti, pour qui un départ surprise de Cengiz Ünder ou de Bamba Dieng sur le gong n’est pas à exclure cet hiver.

Ünder ou Dieng finalement sur le départ ?

« L’idée des dirigeants, c’est de recruter deux joueurs offensifs. Mais à ce niveau-là, je me pose des questions car tu as déjà Sanchez, Payet, Ünder, Dieng et Ben Seghir. Si tu comptes deux recrues en plus, tu as sept joueurs offensifs pour trois postes. A mon avis, si les dirigeants veulent vraiment faire deux recrues, je comprends que Ünder et Dieng ne sont pas assurés de rester. Dieng, sur les deux derniers matchs, il n’a quasiment pas joué. Si tu rajoutes par exemple Malinovsky et un autre attaquant, tu le fais jouer quand ? A 18 mois de la fin de son contrat, autant le vendre… Fort de cette réflexion, je suis en train de me dire qu’il vaut mieux recruter un bon joueur que deux joueurs un peu moins bons » a analysé le journaliste du Phocéen, qui ne serait donc pas étonné de voir Bamba Dieng ou Cengiz Ünder quitter l’OM d’ici la fin du mercato hivernal, ce qui constituerait une surprise de plus de la part du président Pablo Longoria.