OM : Un Sud-Coréen, le pari fou de Marseille ?

OM : Un Sud-Coréen, le pari fou de Marseille ?

Pour pallier au départ de Valère Germain et à l'éventuelle perte d'Arkadiusz Milik, Pablo Longoria s'intéresse à Lee Kang-In, attaquant sud-coréen du FC Valence.

L'été s'annonce chaud du côté de Marseille. En pleine transition depuis le départ de Jacques-Henri Eyraud et d'André Villas-Boas, remplacés respectivement par Pablo Longoria et Jorge Sampaoli, c'est également au niveau de son effectif que l'OM s'apprête à être bouleversé. De nombreux départs sont déjà actés, et d'autres pourraient suivre comme Florian Thauvin et Jordan Amavi, en fin de contrat. Alors que Valère Germain quittera le club et que l'avenir d'Arkadiusz Milik est très incertain malgré la volonté du club de le conserver, l'Olympique de Marseille est à la recherche d'un attaquant. Compte tenu du contexte économique difficile traversé par le club, Pablo Longoria va devoir se creuser les méninges et tenter de trouver une pépite à moindre coût. C'est dans cette optique qu'il surveille de très près la situation de Lee Kang-In, jeune attaquant évoluant au FC Valence.

Du beau monde sur le dossier Kang-In en plus de l'OM

Considéré comme un grand espoir depuis son plus jeune âge, le joueur sud-coréen peine à confirmer avec Valence. Cette saison, il a pris part à 21 rencontres de Liga (12 fois titulaires, 9 fois remplaçant) et n'a pas inscrit le moindre but. Si la valeur du petit attaquant de poche (1m73) est estimée à 15 millions d'euros par le site Transfermarkt, sa saison en demi-teinte devrait faire de lui un joueur accessible à moindre coût, d'autant plus qu'il ne sera pas retenu par son club. Mais pour tenter de convaincre le joueur de 20 ans, Pablo Longoria devra se montrer persuasif, car l'OM est loin d'être le seul club intéressé. En effet, le quotidien Plaza Deportiva cite également l'OGC Nice, mais surtout la Juventus et Wolverhampton parmi les formations intéressées. Des clubs aux moyens infiniment supérieur à ceux du club phocéen. Le boss de l'OM devra donc se montrer malin, et tenter de faciliter les discussions avec Valence, lui qui a été directeur sportif du club espagnol entre 2018 et 2019.