OM : Le mercato sera chaud, sept départs déjà actés

OM : Le mercato sera chaud, sept départs déjà actés

Icon Sport

Pablo Longoria et Jorge Sampaoli auront du travail cet été durant le mercato, avec un effectif à rebâtir en grande partie.

Dans son édition du jour, La Provence a fait le point sur l’effectif de l’Olympique de Marseille à quatre matchs de la fin de saison. L’OM joue encore la cinquième place qualificative pour l’Europe, mais les regards se tournent naturellement vers le prochain exercice. Sous la houlette de Jorge Sampaoli, le club phocéen aspire logiquement à se mêler de nouveau à la course pour le top 4. Cela se fera avec un profond chamboulement de l’effectif puisque selon le quotidien régional, sept départs sont d’ores et déjà actés en interne. Cinq joueurs en fin de contrat sont assurés de ne pas prolonger : Yohann Pelé, Yuto Nagatomo, Christopher Rocchia, Saif-Eddine Khaoui et Valère Germain. Au rayon des joueurs en fin de contrat, l'incertitude demeure en ce qui concerne Florian Thauvin, que Jorge Sampaoli souhaite conserver, ainsi que Jordan Amavi, que le coach argentin n'a pas encore eu l'occasion de tester.

A ces cinq adieux, Pablo Longoria a d’ores et déjà ajouté dans son esprit le départ de deux éléments actuellement prêtés à Marseille : Olivier Ntcham et Michaël Cuisance. Les deux milieux de terrain, respectivement prêtés par le Celtic Glasgow et par le Bayern Munich, n’ont pas convaincu à Marseille, que ce soit sous les ordres d’André Villas-Boas, de Nasser Larguet ou de Jorge Sampaoli. Ils retrouveront leur club lors du mercato estival. Cela fait donc déjà sept départs actés par la direction de l’Olympique de Marseille, à quelques semaines de l’ouverture du marché des transferts. Parallèlement, Pablo Longoria travaille d’arrache-pied pour convaincre Arek Milik, prêté jusqu’en juin 2022 avec obligation d’achat, de rester. Enfin, le président marseillais et son équipe tentent actuellement de trouver un moyen de conserver Pol Lirola et Leonardo Balerdi, prêtés avec option d’achat par la Fiorentina et le Borussia Dortmund. Deux scénarios sont à l’étude pour les conserver : faire baisser le prix des options d’achats actuellement fixés à 12 ME pour Lirola et à 15 ME pour Balerdi ou obtenir un second prêt consécutif.