OM : Un secret ou une blague, ça balance à Marseille

OM : Un secret ou une blague, ça balance à Marseille

Un article dans un média spécialisé sur le budget 2021-2022 a mis en émoi les supporters de l'Olympique de Marseille sur la possibilité d'une vente ou de la venue déjà activée d'un investisseur richissime. Mais pour ceux qui suivent au quotidien l'OM, tout cela n'est qu'une vaste blague qui ne repose que sur du vent.

« Un budget record. C’est que prévoit l’Olympique de Marseille, pour couvrir sa saison 2021-22 en Ligue 1, couplée d’une campagne en Ligue Europa. C’est ce que révèle l’AFP à ce propos, qui estime à 250 millions d’euros, le budget prévisionnel du club phocéen, propriété de l’homme d’affaire américain, Frank McCourt, sous la présidence de Pablo Longoria », explique le site Sportune. Bien évidemment ces 250 millions d’euros de budget ont relancé les hypothèses sur la présence d’un investisseur supplémentaire à l’OM, tout cela confortant les adeptes de la théorie d’une vente prochaine du club phocéen.

L'OM a un gros budget, qui se cache derrière cela ?

Pour preuve, sur les réseaux sociaux, un supporter a interpellé sans ménagement différents journalistes dont Mathieu Grégoire, Nabil Djellit, Mohamed Bouhafsi ou bien encore Alexandre Jacquin sur ce sujet. « Nous attendons vos explications messieurs les spécialistes », a lancé sur un ton ironique ce fan de l’Olympique de Marseille, convaincu que les médias ne disent pas la vérité sur la situation interne au sein du club de Frank McCourt. Cela lui a cependant valu des réponses des personnes concernées. Pour Mathieu Grégoire, le journaliste de L’Equipe à Marseille, sa réponse a claire, ce budget n’a rien de « record » puisque la saison passée, il était déjà à hauteur de 250 millions d’euros et qu'il n'y a rien de neuf du côté du Vélodrome.

Pour Alexandre Jacquin, toute cette histoire d’investisseur caché commence à être fatigante. « L’OM est tellement « riche » qu’à cinq jours de la première journée de Ligue 1, il n’y a aucun latéral droit de métier dans l’effectif pro. Tout le reste n’est que fantasme. Vu le contingent d’experts en économie souterraine, persuadés que le club est géré en sous-marin par je ne sais qui, je ne vais pas détailler le mécanisme des budgets prévisionnels (...) Je voulais juste rappeler que non, l’OM n’est pas riche, voilà tout », précise de son côté le journaliste de la Provence, qui a du mal à comprendre cet emballement régulier.

Mais c’est un supporter de l’Olympique de Marseille qui a probablement mis la plus grosse clim à ceux qui avaient bondi sur cette info comptable en leur rappelant quelques souvenirs.  « Ce budget ? C'est grâce aux sponsors saoudiens invisibles annoncés par @ichemmassilia, aux droits TV (invisibles aussi) remportés par DAZN et à l'entrée dans le capital à hauteur de 1% de Al-Walid Ben Talal annoncé par @essaien589. Trop forts nos enquêteurs de la VenteOM ! », s’est amusé cet internaute, histoire de rappeler que depuis un an rien ne s'est passé comme les adeptes de la théorie de la vente de l'OM l'avaient annoncé. De quoi remettre de l'huile sur le feu, même si ces dernières semaines, l'ampleur du mercato réalisé par Pablo Longoria a éteint peu à peu le hashtag #VenteOM, tout le monde ayant compris que le fameux communiqué promis en mars dernier était probablement un mauvais tuyau. Si les résultats sportifs du club de McCourt sont à la hauteur, nul doute qu'on ne reparlera plus de tout cela avant quelques années.