OM : Un nouveau crack à 0 euro recruté par Longoria ?

OM : Un nouveau crack à 0 euro recruté par Longoria ?

Icon Sport

En réussite il y a un an, Pablo Longoria sera de nouveau aux commandes du mercato de l’OM cet été.

Il y a un an, le président de l’Olympique de Marseille avait réussi un mercato ambitieux avec des moyens limités en recrutant Luan Peres, Gerson, Cengiz Ünder, William Saliba ou encore Mattéo Guendouzi et Pau Lopez. Avec la qualification directe pour la Ligue des Champions, Pablo Longoria va disposer de moyens plus importants et va pouvoir faire plaisir à son entraîneur Jorge Sampaoli cet été. En revanche, hors de question pour le président de l’OM de faire n’importe quoi et de dépenser des sommes insensées. Pablo Longoria reste un scout dans l’âme et va continuer à flairer les bonnes affaires, y compris celles à moindre coût. Comme l’été dernier, lorsqu’il a recruté Salim Ben Seghir et Bilal Nadir au centre de formation de Nice pour zéro euro, Pablo Longoria aimerait recruter un ou deux grands espoirs de demain.

Bouanani ciblé par l'OM et Nice au mercato

A en croire les informations de L’Equipe, le président de l’Olympique de Marseille a identifié l’un d’entre eux. Il s’agit de Badredine Bouanani, international U18 de l’Equipe de France qui va quitter le centre de formation de Lille après avoir refusé d’y signer son premier contrat professionnel. Attaquant droit, Bouanani est également ciblé par l’OGC Nice mais selon le quotidien national, Marseille s’est mêlé à la lutte au cours des derniers jours. Dans ce dossier, le club phocéen dispose d’un atout de taille pour convaincre le jeune espoir français de rejoindre ses rangs : la perspective de disputer la Ligue des Champions dans un Vélodrome volcanique. Classé par The Guardian parmi les 60 meilleurs talents nés en 2004, Bouanani est sans aucun doute un grand espoir que de nombreux clubs français mais également européens vont s’arracher dans les prochaines semaines. Le défi de Pablo Longoria pour le recruter sera donc à la hauteur du talent du jeune Bouanani.