OM : Strootman le parasite, c'est pire que Mitroglou

OM : Strootman le parasite, c'est pire que Mitroglou

Icon Sport

Kevin Strootman est prêté depuis le début de saison à Cagliari après un prêt de six mois au Genoa. Mais, contrairement au premier prêt, le second est très difficile pour le joueur appartenant à l’OM. Un échec qui risque de revenir comme un boomerang pour le club olympien.

Kevin Strootman ne s’en sort pas. Le joueur néerlandais de 31 ans est en grande difficulté depuis le début de saison, bien loin de ses belles années à la Roma. Le joueur de l’OM est prêté à Cagliari depuis le début de saison. Un prêt qui s’annonçait prometteur avec une équipe composée de bons éléments et pour Strootman qui sortait d’un premier prêt lors des six derniers mois de la saison passée du côté du Genoa. À Gênes, il avait fortement convaincu avec 18 matches joués pour quatre passes décisives, des prestations de bonne qualité qui avaient aidé son club à finir à une tranquille 12e place, loin de la relégation. Mais, à Cagliari, rien ne va. Le club sarde est actuellement englué à la dernière place et Strootman n’a pas vraiment l’occasion de montrer son potentiel. Son entraîneur, Walter Mazzari ne l’a fait jouer que huit fois dont deux fois seulement pendant 90 minutes.

L’avenir de Strootman se joue à Marseille

Pire, Cagliari veut mettre fin au prêt de Strootman. Cela annonce t-il un retour du Néerlandais à Marseille ? Pas sûr, car le club de la Canebière et Strootman doivent alors se mettre d’accord pour mettre fin à l’engagement du joueur en Sardaigne et donc pour le voir revenir à l’OM de suite. Il y a donc peu de chances que cela aboutisse, ce qui contraint Strootman à rester à Cagliari jusqu’à la fin de son prêt d’un an. Cela permet surtout à l’OM de ne payer que 70 % du salaire de l’ancien joueur de la Roma, celui-ci gagnant 500 000 euros par mois avec Marseille. Néanmoins, Strootman conserve une porte de sortie à Cagliari. En effet, il faut qu’un autre club se manifeste auprès du dernier du championnat italien pour récupérer le joueur en prêt. Cela s’était déjà produit pour un autre fiasco marseillais, Kostas Mitroglou. Le Grec, prêté à Galatasaray, avait atterri finalement au PSV Eindhoven toujours en prêt. Assurément, Strootman signerait volontiers pour un pareil coup de pouce, surtout aux Pays-Bas.