OM : René Malleville sauve quatre joueurs, le reste c’est poubelle !

OM : René Malleville sauve quatre joueurs, le reste c’est poubelle !

Icon Sport

Réduit à neuf dès la demi-heure de jeu, l’Olympique de Marseille est reparti de Bordeaux avec le point du match nul dimanche soir (0-0).

De toute évidence, ce match ne restera pas dans les annales du football français et des deux clubs concernés. C’est le moins que l’on puisse dire, tant les occasions ont été rares dans ce choc du ventre mou. Du côté de Marseille, de nombreux joueurs ont déçu, de Benedetto à Germain en passant par Balerdi ou encore Cuisance. Dans sa « minute », René Malleville a fait part de son dépit, ne sauvant que quatre olympiens du naufrage : Pape Gueye, Steve Mandanda, Pol Lirola et Boubacar Kamara.

René Malleville égratigne Nasser Larguet

« Au lendemain de ce match nul contre Bordeaux, je peux dire que la majeur partie des supporters est abattue car on est tombé contre une équipe pas extraordinaire. Nous, la première mi-temps, on a marché. Vous les joueurs, vous n’avez fait que marcher ! Il n’y a dégun qui se démarque et qui se bouge dans cette équipe. J’étais dégoûté, dégoûté. La deuxième mi-temps, bim Balerdi carton rouge, bim Benedetto carton rouge. Nasser (Larguet), je veux bien que tu ne sois pas un entraîneur, mais il va falloir m’expliquer ce que faisait Perrin sur le banc à la place de Balerdi dans le onze titulaire. Pourquoi Luis Henrique est sur le banc ? Kamara est excellent en défense, heureusement qu’il était là, mais son poste c’est au milieu maintenant ! Je vais vous dire un truc, Balerdi, Benedetto, Rongier, Nagatomo n’en parlons pas (il coupe). Mandanda, Kamara, Lirola et Gueye : tout le reste, vous êtes des pink floyd ! » a lancé sur Le Phocéen le supporter emblématique de l’Olympique de Marseille, totalement dépité par la saison effectuée par son équipe favorite.