OM : Refus pour Marseille, accord pour Messi, la LFP scandalise !

OM : Refus pour Marseille, accord pour Messi, la LFP scandalise !

PSG store

Le n°10 étant la propriété de Neymar depuis quatre ans au Paris Saint-Germain, Lionel Messi a choisi le n°30. Il s'agit du numéro de ses débuts au Barça. Mais du côté de Marseille, cela fait quelques vagues.

La nouvelle star du PSG a choisi le numéro de ses débuts avec le numéro 30. Mais ce chiffre est habituellement réservé aux gardiens de but en France, et le Paris Saint-Germain a été contraint de demander une dérogation pour que Lionel Messi ait l’autorisation de jouer avec. En un rien de temps, la Ligue de Football Professionnel présidée par Vincent Labrune a accepté. Lionel Messi pourra donc arborer le n°30 en Ligue 1, ce qui n’est par exemple pas le cas d’Arkadiusz Milik avec son fétiche n°99. Du côté de Marseille, il n’en fallait pas plus pour hurler aux privilèges exclusifs dont jouit déjà la star du Paris Saint-Germain.

Sur son compte Twitter, le journaliste Alexandre Jacquin a soulevé la question. « Si Messi est autorisé à porter le numéro 30, normalement interdit pour les joueurs de champ, pourquoi Milik ne pourrait-il pas reprendre son numéro 99 fétiche ? » s’est interrogé le journaliste de La Provence, dont le tweet n’a pas manqué de faire réagir les supporters de l’Olympique de Marseille, qui vivent assez mal la signature de Léo Messi au PSG et les privilèges déjà accordés la star argentine. « Car on est dans une p**** de ligue à genou devant son gourou, le PSG c’est tout », « Parce que le PSG est au-dessus de la ligue et fait ce qu'il veut. Mais ya pire comme événement : comment un club sommé de vendre pour 180ME cet été ne vends personne et ajoute un tel contrat ? » ou encore « Que le club refasse une demande sans tarder...On ne devrait décemment pas nous opposer un refus.. Encore que parler de décence à propos des autorités du foot est peut être osé » peut-on lire sur Twitter.

Certains observateurs sont toutefois plus terre à terre, et estiment qu’il est exagéré de tomber dans le populisme marseillais. Car par exemple, Gianluigi Donnarumma ne pourra pas non plus récupérer le n°99 qu’il utilisait dans son club formateur de l’AC Milan en Italie. « Pour la même raison que Donnarumma n’a pas pu avoir le 99. Hop. Terminé pas de complot anti marseillais ici » souligne un observateur. Ce à quoi le journaliste de La Provence a d’ailleurs répondu, bon joueur, que cela était également « injuste » pour Donnarumma. « C’est un détail certes, mais ça compte pour les joueurs » conclu-t-il. Quoi qu’il en soit, Lionel Messi sera bien le n°30 du Paris Saint-Germain la saison prochaine, cela a été validé et il ne semble plus réellement utile de polémiquer là-dessus.