OM : Rami et Marseille, la réunion de la dernière chance tourne mal

OM : Rami et Marseille, la réunion de la dernière chance tourne mal

Photo Icon Sport

Adil Rami, qui a fait l’objet d’une procédure disciplinaire de la part de l’Olympique de Marseille en raison de sa participation à Fort Boyard à une période où il était officiellement blessé, ne devrait plus jamais reporter le maillot bleu et blanc. En effet, L’Equipe confirme dans son édition du jour que le divorce est bien consommé entre l’international tricolore et l’OM, alors qu’avait lieu ce mardi une audience de conciliation entre les différentes parties, au siège de la Ligue de Football Professionnel. Il faut dire que ni les avocats de Marseille, dont le président Jacques-Henri Eyraud n'avait pas fait le déplacement, ni ceux du défenseur tricolore qui lui était présent, ne souhaitaient réellement négocier. L'issue semble donc inévitable pour Adil Rami, plus proche que jamais d'un départ de Marseille alors que le joueur a été proposé à Bordeaux la semaine dernière.

« Personne n'a envie de fournir un effort ni de faire un pas vers l'autre, comme l'a montré la réunion à la Ligue. Marseille est resté ferme sur ses positions et n'était de toute façon pas venu pour négocier. L'OM aurait-il retenu la faute grave pour un joueur au fort potentiel à la revente ? Il est permis d'en douter. Mais Rami, avec ses deux ans de contrat, ses trente-trois ans au compteur, sa dernière saison ratée et son salaire parmi les plus importants de l'effectif (plus de 300 000 euros brut mensuels), est devenu un boulet pour la direction (…) Entre lui et l'OM, le divorce paraît aujourd'hui inévitable » indique en substance le quotidien national, pour qui l’aventure est d’ores et déjà terminée entre Adil Rami et Marseille.