OM : Rachat de Marseille, McCourt a le droit de mentir

OM : Rachat de Marseille, McCourt a le droit de mentir

Photo Icon Sport

Le possible rachat de l'Olympique de Marseille continue à susciter des débats. Pour Bertrand Latour, Frank McCourt a le droit de bluffer.

Depuis quelques jours, le calme semble revenu dans le dossier de l’éventuel rachat de l’Olympique de Marseille par l’homme d’affaires franco-tunisien Mohamed Ajroudi, un dossier mené par Mourad Boudjellal. Il est vrai que par trois fois, y compris devant la Direction Nationale de Contrôle de Gestion, Frank McCourt et Jacques-Henri Eyraud ont dit que l’OM n’était pas du tout à vendre, et que rien n’était sérieux dans cette histoire. Pourtant, du côté des deux candidats au rachat, si on reste un peu plus discret, on ne semble pas avoir abandonné ce dossier. Et pour Bertrand Latour, il est évident que Frank McCourt bluffe peut-être quand il répète qu’il ne souhaite pas du tout vendre le club phocéen. Car le milliardaire américain n’a pas réellement intérêt à ce que cela s’ébruite rapidement.

Pour le journaliste, Frank McCourt a le droit de mentir, ou pas, sur ce dossier. « C’est clair que concernant l’offre de rachat de l’OM par Mourad Boudjellal et Mohamed Ajoroudi, on nous a dit que Frank McCourt avait balayé cela d’un revers de la main. Mais je ne sais pas dans quelle mesure, même s’il voulait vendre l’OM il le dirait. Même à la DNCG. Car s’il le dit à la DNCG, ça va sortir. McCourt sait bien que s’il dit à la DNCG de ne pas s’inquiéter car il va vendre Marseille dans les six mois, le lendemain ça fait la Une partout. Peut-être que Frank McCourt dit vrai, mais même s’il dit faux je ne suis pas certain qu’il puisse dire le contraire », explique Bertrand Latour, qui admet que le propriétaire américain de l’Olympique de Marseille a déjà prouvé dans le passé qu’il était plutôt doué en matière de bluff.