OM : Pol Lirola tend son contrat à Longoria

OM : Pol Lirola tend son contrat à Longoria

Peu après avoir offert la victoire à son équipe contre Lorient, Pol Lirola a affirmé vouloir rester à l'OM et apprécier le style de jeu prôné par son entraîneur, Jorge Sampaoli.

Prêté par la Fiorentina, Pol Lirola a connu des débuts difficiles à l'OM. Hésitant défensivement lors de ses premiers matchs, il s'était également fait remarquer d'une bien triste manière, étant impliqué dans une fête illégale en Espagne. Une actualité qui avait fait polémique au vue de la crise liée au Covid-19. Face à Lorient samedi après-midi, l'Espagnol s'est rattrapé en livrant une prestation aboutie, conclue par le but de la victoire d'une belle frappe croisée dans les arrêts de jeu. Interrogé après la rencontre sur son avenir, le joueur de 23 ans s'est montré très clair : il veut rester à l'OM. « Je l’ai déjà dit plusieurs fois, c’est quelque chose qui ne dépend pas de moi. Mais je suis serein, depuis que je suis là, je joue tous les matchs à fond pour tenter de convaincre le club qu’il peut parier sur moi. C’est quelque chose que nous verrons cet été, durant le mercato. Mais j’aimerais beaucoup rester ici » a répondu le défenseur.

Fan de Sampaoli

Mais si le joueur prêté par la Fiorentina parvient à se montrer aussi décisif, il le doit au style de jeu offensif prôné par son entraîneur, comme il l'a souligné. « Depuis que Jorge Sampaoli est là, je joue avec beaucoup plus de libertés car mes coéquipiers me couvrent davantage derrière. C’est un jeu qui me favorise, je peux exploiter mes qualités au maximum en attaquant. J’espère qu’à partir d’aujourd’hui, je vais marquer davantage et faire davantage de passes décisives » a conclu l'Espagnol. Si la connexion semble être excellente entre Lirola et Sampaoli, cela pourrait ne pas suffire à voir le latéral poursuivre sa carrière à Marseille. En effet, l'option d'achat du joueur, actuellement prêté par la Fiorentina, avoisine les 12 millions d'euros. Une somme pas inabordable, mais qui pourrait être utilisée par Pablo Longoria pour renforcer d'autres postes jugés prioritaires.