OM : Payet n'a pas maigri, il a un autre secret

OM : Payet n'a pas maigri, il a un autre secret

Photo Icon Sport

Critiqué sur sa forme physique, alors que du côté de l'Olympique de Marseille on répète qu'il n'a pas grossi, Dimitri Payet a travaillé durant la trêve, mais il n'a pas eu droit à un traitement spécifique.

Le match entre l’OM et Nice ayant été reporté, le club phocéen sortira de plus de deux semaines sans jouer au moment d’affronter le FC Porto en Ligue des champions. Cette courte période a permis à André Villas-Boas de travailler encore plus avec une équipe qui doit impérativement gagner face à la formation portugaise pour espérer éviter le ridicule, tout en préparant la suite de la Ligue 1 où l’Olympique de Marseille a un formidable coup à jouer. Pour cela, le coach portugais compte sur un Dimitri Payet de retour à son meilleur niveau. Attaqué sans pitié sur les réseaux sociaux, notamment par les supporters de l’OM, le joueur réunionnais se sait très attendu, mais pas besoin de vendre du rêve, son physique n’a pas changé. Alors que certains estiment que Dimitri Payet n’a plus la forme d’un joueur de haut-niveau, ce que le club phocéen a très vivement contesté, rien n’a changé durant cette pause footballistique.

Selon L’Equipe, Dimitri Payet n’a pas fait l’objet d’un traitement spécial du côté de l’OM. « Ceux qui s’attendent à revoir contre Porto un Dimitri Payet physiquement métamorphosé vont sûrement être déçus. Le meneur de jeu de l’OM n’a rien changé dans sa préparation pendant la trêve. Et s’il a perdu (un peu) de poids, c’est vraiment à la marge. Pas de programme spécifique, pas de préparateur physique personnel, pas de régime alimentaire : pour essayer de revenir à son meilleur niveau, le Réunionnais a juste travaillé avec le groupe, amputé de ses internationaux, alors qu’il avait lui aussi l’habitude, à une époque pas si lointaine, de rejoindre la sélection », explique Vincent Garcia. C'est donc un quitte ou double qui se propose à Dimitri Payet, ce dernier étant évidemment conscient que du côté du Vélodrome on ne lui pardonnera rien.