OM : Paga donne une leçon de football à Tudor

OM : Paga donne une leçon de football à Tudor

Parti pour s’imposer tranquillement à Strasbourg samedi, l’Olympique de Marseille a fini par concéder le match nul (2-2) dans les derniers instants de la partie. En cause selon plusieurs observateurs, les choix de l’entraîneur Igor Tudor à qui le consultant Laurent Paganelli a donné un conseil.

La mauvaise dynamique se poursuit pour l’Olympique de Marseille. Accroché sur le fil à Strasbourg (2-2) samedi, alors qu’une victoire lui tendait les bras, le club phocéen n’a remporté qu’un seul de ses six derniers matchs toutes compétitions confondues. Cette fois, Igor Tudor ne cache plus son inquiétude. Et l’entraîneur n’est pas le seul à douter en interne. Les dirigeants ne comprennent pas certains choix du Croate, notamment en ce qui concerne l’entrée de Gerson ou les 90 minutes accordées à Dimitri Payet à la Meinau.

« La connaissance du football, c’est ça aussi »

Ses décisions provoqueraient aussi de la frustration au sein du vestiaire. D’où l’intervention de Laurent Paganelli qui conseille au technicien d’améliorer sa connaissance du club et de la Ligue 1. « En ce moment, Tudor ne fait pas toujours les bons choix, a dénoncé le consultant de Canal+. Je suis plutôt fan de Tudor, j’aime ce qu’il apporte. Il a intérêt à se mettre à la hauteur de l’événement. A Marseille tu as intérêt à marquer des buts et à faire un gros match. La connaissance du football c’est ça aussi. Tu vas à Strasbourg et tu sais que même à la 80e minute tu peux encore te prendre deux ou trois buts. »

« La connaissance du foot français est importante ainsi que la connaissance de l’événement. Et Tudor doit se mettre à la hauteur de cet événement. C’est important de parler de l’entraîneur car c’est lui qui fait l’équipe, l’organisation et la tactique pendant le match. Quand on est à Marseille, qu’il y a 80 000 personnes derrière toi, que tu dois gagner un match, tu dois te dire : "on va aller gagner le match" », a expliqué Laurent Paganelli, pas certain que le coach marseillais connaisse bien les exigences de son club.