OM : Milik, Mandanda, ils ont réussi à calmer Jorge Sampaoli

OM : Milik, Mandanda, ils ont réussi à calmer Jorge Sampaoli

Icon Sport

L’OM aborde le sprint final avec confiance et détermination, solidement accroché à sa deuxième place en Ligue 1.

En plus de défendre sa place de dauphin du PSG jusqu’au bout, l’Olympique de Marseille tentera de décrocher un titre européen. Jeudi, les hommes de Jorge Sampaoli défient Feyenoord en demi-finale aller de l’Europa Conférence League. Pour atteindre tous ces beaux objectifs, l’OM peut compter sur un effectif assez large, bien géré par Jorge Sampaoli tout au long de la saison. Dimanche à Reims, l’entraîneur argentin a effectué un léger turn-over avec les titularisations de Pape Gueye, Sead Kolasinac ou encore Steve Mandanda, preuve que tout le monde est concerné. Dans son édition du jour, L’Equipe revient justement sur la gestion de l’effectif de Jorge Sampaoli et sur certains épisodes qui ont jalonné la saison de l’Olympique de Marseille. Les cas Arkadiusz Milik et Steve Mandanda ont sans aucun doute été les plus difficiles à gérer pour l’ancien sélectionneur de l’Argentine et du Chili.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Arek Milik (@arekmilik)

Mandanda et Milik ont été ultra-professionnels 

Le quotidien national rappelle que dans le dossier Arkadiusz Milik, c’est Jorge Sampaoli lui-même qui a créé les conditions d’un climat de tension entre le staff de l’OM et l’international polonais. Durant plusieurs semaines, l’entraineur marseillais a préféré Dimitri Payet voire Bamba Dieng à Arkadiusz Milik, ce qui a forcément déplu à l’ex-buteur de Naples. Celui-ci aurait pu provoquer un véritable clash dans le vestiaire mais le quotidien national rappelle le professionnalisme de Milik, qui a préféré répondre sur le terrain en marquant dès que Jorge Sampaoli lui laissait des miettes. Le professionnalisme de Milik a ainsi permis à l’OM d’éviter une véritable tempête en pleine saison. Le scénario a été assez similaire dans le dossier de Steve Mandanda, très longtemps doublure de Pau Lopez. Mais depuis les huitièmes de finale de l’Europa Conférence League, le portier de l’OM joue la coupe d’Europe et grâce à ses prestations remarquables, le portier français a même le droit de jouer les matchs de Ligue 1 qui précèdent les matchs de coupe d’Europe, comme à Reims ce week-end. Dans ces deux dossiers, la gestion de Jorge Sampaoli a parfois été douteuse. Mais c’est grâce au professionnalisme de Mandanda et de Milik, ainsi que grâce à l’adhésion de l’ensemble du vestiaire, que le coach de l’OM a finalement évité la crise.