OM : Milik craint l'effet Ibrahimovic à Marseille

OM : Milik craint l'effet Ibrahimovic à Marseille

Icon Sport

Ce ne sera toujours pas ce dimanche contre Lens, au Vélodrome, quArkadiusz Milik fera son retour avec l'Olympique de Marseille. L'attaquant polonais est encore laissé au repos, mais son retour se profile.

L’Olympique de Marseille dispose d’une puissance de feu imposante sur le plan offensif, même si la formation de Jorge Sampaoli a calé cette semaine à Angers. Et pour la réception de Lens, dimanche soir en conclusion de la 8e journée du Championnat de Ligue 1, l’OM ne pourra pas compter sur le retour d’Arkadiusz Milik. Eloigné des terrains depuis son problème au genou le 23 mai dernier lors de l’ultime match de la saison à Metz, le joueur polonais a subi une arthroscopie au début de l’été, et il prend du temps pour revenir à la compétition. Même si Milik a repris le chemin de l’entraînement collectif le 14 septembre, Jorge Sampaoli a encore une fois décidé de se passer de l’attaquant de 27 ans contre les Nordistes. Un retour repoussé qui suscite quelques inquiétudes pour les supporters qui pensaient que le joueur prêté par Naples ferait son retour plus tôt dans la saison.

Milik veut éviter avec l'OM l'erreur d'Ibrahimovic avec l'AC Milan

Cependant, même si Arkadiusz Milik se fait toujours attendre, au sein de l’entourage de ce dernier on est d’une confiance absolue et on relativise ce retard. « Tout est OK à ce niveau, il n'y a aucun mystère. Il lui manque juste quelques jours pour parfaire sa condition athlétique et éviter un éventuel pépin musculaire au moment de reprendre. Il s'agit d'avoir une évaluation optimale (…) Ibrahimovic a eu la même blessure, il a marqué face à la Lazio le 12 septembre, puis il a rechuté », a confié, dans L’Equipe, un proche de l’attaquant international polonais, histoire de remettre les choses en place. Les fans de l'Olympique de Marseille doivent donc faire preuve d'un peu de patience, mais c'est une évidence, Milik est très proche d'un come-back très attendu. Il est vrai qu'avec ce dernier à 100%, Jorge Sampaoli aura un énorme atout de plus.