OM : McCourt veut dégager les supporters, Tonini accuse !

OM : McCourt veut dégager les supporters, Tonini accuse !

Photo Icon Sport

L’annonce a fait l’effet d’un coup de tonnerre lundi soir : les dirigeants de l’Olympique de Marseille ont expulsé les Yankee Nord, impliqués dans une sombre histoire de revente de tickets pour le match OL-OM, mais aussi l'affaire du tifo financé par Netflix notamment. Et si cette décision fait quasiment l’unanimité chez l’ensemble des supporters phocéens, elle a forcément du mal à passer du côté du président du groupe Michel Tonini. Interrogé par La Provence, il compare ouvertement cette décision de Jacques-Henri Eyraud au « plan Leproux » du Paris Saint-Germain.

« Je le vis comme une fatalité. Après le plan Leproux, voilà le plan Eyraud. Et ça commence par les Yankee. À qui le tour ? J'ai été notifié (hier) par huissier que l'association n'était plus reconnue par le club, qui résilie donc la convention qui nous lie de manière unilatérale. En réalité, ils ont décidé de dégager les associations de supporters. On me reproche en premier lieu l'histoire du tifo avec Netflix, c'est aberrant. Et après, il y a l'histoire des bracelets. On me reproche aussi de m'être fait voler ma carte bleue et que ça ait été publié dans la presse. Ces arguments ne tiennent pas devant la justice, mais la justice, c'est long, et ça peut durer des années... C'est leur moyen de pression » a expliqué Mochel Tonini avant de conclure, dégoûté. « Mais les supporters de l'OM doivent se demander ce qu'il restera de l'OM avec un nouvel investisseur comme (Frank) McCourt et un courtisan comme (Jacques-Henri) Eyraud. Ils sont là depuis un an et demi mais dans deux ans ils ne seront plus là. Et ils veulent effacer 30 ans de souvenirs, de soirées à supporter l'OM ? ». Voilà en tout cas une grosse affaire que Jacques-Henri Eyraud aurait sans doute préféré s’éviter à l’approche du mercato. Même s’il s’emblerait que la décision du président phocéen soit bien accueillie chez les autres supporters…