OM : McCourt se moque des supporters, Lizarazu allume

OM : McCourt se moque des supporters, Lizarazu allume

Le propriétaire de l'Olympique de Marseille a voulu vendre du rêve aux supporters, mais pour Bixente Lizarazu, Frank McCourt est allé beaucoup trop loin.

Après trois jours passés à Marseille, et un marathon, notamment médiatique, Frank McCourt est reparti aux Etats-Unis. Pendant cette tournée phocéenne, le milliardaire bostonien a justifié la récente révolution intervenue à l’OM, notamment le remplacement de Jacques-Henri Eyraud par Pablo Longoria, mais également répété qu’il n’avait nullement l’intention de vendre l’Olympique de Marseille, précisant au passage que le club appartenait désormais à ses enfants. Mais Frank McCourt a également fixé ses objectifs, affirmant notamment qu’il voulait ramener la Ligue des champions au Vélodrome : « Gagner le championnat et la Ligue des Champions c'est toujours mon rêve, toujours mon espoir, toujours le plan ». Un doux rêve qui nécessite cependant des moyens colossaux. Intervenant ce dimanche de Téléfoot, dans une interview enregistrée en début de semaine, McCourt a remis cela, ce qui a tout de même fait réagir Bixente Lizarazu.

McCourt prend les supporters de l'OM pour des ânes

L’ancien joueur de l’Olympique de Marseille, consultant de TF1, estime que le propriétaire de l’OM a tort de se lancer dans ce genre de promesse à même de faire rêver les habitués du Vélodrome et le peuple marseillais. « Le vrai problème du discours de McCourt, c'est de parler de la victoire en Ligue des champions. C'est de la démagogie : tu veux faire rêver ton public, mais ils ne sont pas bêtes les supporters marseillais ! Ils savent très bien qu'avec les moyens actuels, c'est impossible! », a fait remarquer un Bixente Lizarazu, clairement dubitatif concernant les réelles intentions de l’homme d’affaires américain avec l'OM. L'avenir dira si ce passage de Frank McCourt était juste pour calmer une situation qui s'envenimait ou si ce dernier a vraiment l'intention de donner à l'Olympique de Marseille les moyens de rêver plus haut. Car le milliardaire a reconnu quand même qu'il devrait désormais venir plus souvent dans la cité phocéenne.