OM : Marseille veut arnaquer l'UEFA, mauvaise idée

OM : Marseille veut arnaquer l'UEFA, mauvaise idée

Photo Icon Sport

Plus que jamais dans le viseur de l’UEFA dans le cadre du fair-play financier, l’OM risque une très lourde sanction dans les semaines à venir.

Il faut dire que Jacques-Henri Eyraud s’était engagé à réduire la masse salariale du club dès le mois de janvier, ce qui n’a pas été fait puisque l’Olympique de Marseille n’a pas enregistré le moindre transfert au mercato hivernal. Assurément, l’actuel dauphin du PSG n’a pas été très inspiré en ne tenant pas ses engagements auprès de l’UEFA comme l’a indiqué Régis Rebufat, ancien dirigeant de l’Olympique de Marseille, interrogé à ce sujet par Le Phocéen.

L'OM n'a pas tenu ses engagements cet hiver

« On avait pris des engagements, je crois notamment de vendre au mercato d'hiver, de faire rentrer des fonds et de diminuer la masse salariale. On ne l'a pas fait. Ce n'est pas une bonne nouvelle en tout cas parce que beaucoup de gens en parlent. Cela peut aussi interpeller des joueurs qui pourraient venir, des sponsors... L'OM pensait vendre des joueurs et ne l'a pas trop fait. Mais enfin, on ne doit pas être les seuls » a indiqué l’ancien dirigeant phocéen, qui estime toutefois que la situation de Marseille pourrait très vite s’arranger financièrement.

Notamment car au sein de son effectif, l’OM dispose de certains joueurs à forte valeur marchande comme Kamara, Sanson ou Caleta-Car. « On voit City aujourd'hui, qui est très sévèrement sanctionné, sans coupe d'Europe et avec une amende de 30 millions. On n'en est pas là. On peut être sanctionnés, mais je ne suis pas inquiet parce qu'on a valorisé des joueurs comme Kamara, Sanson ou Caleta-Car. Ce qui est problématique, c'est ce qui arrivera après ». Sans aucun doute, l’échéance du 30 juin prochain sera capitale pour l’OM, qui devra vendre au moins un joueur avant cette date cruciale, histoire d’envoyer un signal positif à l’UEFA…