OM : Une seule vente pour amadouer l’UEFA, Marseille y croit !

OM : Une seule vente pour amadouer l’UEFA, Marseille y croit !

Photo Icon Sport

Jeudi soir, l’UEFA a indiqué dans un communiqué que le dossier de l’Olympique de Marseille concernant le fair-play financier avait été transmis à l’instance de jugement du contrôle financier des clubs.

Cela signifie que l’Olympique de Marseille ne s’est pas conformé aux conditions de l’accord négocié pour la saison 2019-2020. Et pour cause, l’OM n’est pas dans les temps de passage imposés par l’UEFA aux échéances d’août 2019 et de janvier 2020. Désormais, le club présidé par Jacques-Henri Eyraud a comme objectif de réduire un maximum son déficit avant la prochaine échéance, celle du 30 juin 2020. Et selon les informations de RMC Sport, l’OM n’aura pas l’obligation de vendre pour 60 à 70 ME avant cette date, comme cela a parfois été indiqué dans la presse.

Effectivement, la radio indique que l’Olympique de Marseille doit récolter une somme comprise entre 30 et 40 ME pour satisfaire les exigences du fair-play financier. Autrement dit, une seule vente pourrait suffire à éloigner, tout du moins pour cet été, la menace de l’UEFA. Reste maintenant à savoir quel joueur à forte valeur marchande sera sacrifié par Andoni Zubizarreta, André Villas-Boas et Jacques-Henri Eyraud. Car la radio indique que des joueurs comme Morgan Sanson ou Boubacar Kamara, qui rapporteraient assurément 30 à 40 ME en cas de départ cet été, n’ont aucunement l’intention de quitter l’Olympique de Marseille en cas de qualification pour la Ligue des Champions. Deux autres joueurs ont une belle valeur marchande à Marseille, il s’agit de Florian Thauvin et de Duje Caleta-Car. Mais ils ne seront pas non plus faciles à convaincre de quitter le navire. C’est donc un réel casse-tête qui va se poser pour l’Olympique de Marseille, qui doit afficher un déficit maximum de 30 ME sur l’exercice clos en 2020 puis un déficit de zéro euro en 2021.