OM : Marseille s’est pris pour un grand d’Europe pense Ménès

OM : Marseille s’est pris pour un grand d’Europe pense Ménès

Photo Icon Sport

Finaliste de l’Europa League avec un jeu séduisant la saison dernière, l’Olympique de Marseille est devenu méconnaissable.

Même au Vélodrome, où ils imposaient une énorme intensité à leurs adversaires, les Marseillais ne font plus peur à personne. Alors à qui la faute ? Si l’on pose la question à Rudi Garcia, l’entraîneur olympien accusera sûrement ses joueurs, comme il l’a fait après la défaite à Nantes (3-2) mercredi. De son côté, Pierre Ménès pense que le club phocéen s’est vu trop beau en fin de saison dernière.

« Je pense que le principal problème est une faute d’analyse des dirigeants, du club et de leur entraîneur qui n’ont peut-être pas vu que cette équipe l’année dernière était en surrégime, portée par l’euphorie d’une finale en Europa League et que ce groupe avait besoin d’être renforcé et régénéré », a estimé le consultant dans son podcast publié sur Twitter.

L’OM plombé par son mercato

« Régénéré il ne l’a pas été, renforcé il ne l’a pas été. Pourtant Marseille a dépensé 65 millions mais on s’aperçoit depuis deux matchs qu’il n’y a pas de recrue ou quasiment pas à part Strootman qui a joué à Nantes. Mais Caleta-Car recruté 25 millions ne joue jamais, Radonjic recruté 12 millions joue encore moins et Strootman est une énorme déception », a commenté Pierre Ménès, que personne ne pourra contredire après le début d'exercice de l'OM.