OM : Marseille n'a pas acheté la C1, Bernès veut la paix avec Tapie

OM : Marseille n'a pas acheté la C1, Bernès veut la paix avec Tapie

Photo Icon Sport

Ancien bras droit de Bernard Tapie à l'Olympique de Marseille, Jean-Pierre Bernès avait porté un coup fatal à son ancien patron en avouant en mars 1995 devant le tribunal de Valenciennes que c'est bien le président de l'OM qui lui avait donné l'ordre de corrompre des footballeurs de VA en 1993. Depuis, les deux hommes sont fâchés, mais pour l'ancien dirigeant de Marseille, désormais agent de joueurs, l'heure est venue de faire la paix avec Bernard Tapie et de rappeler que si le club phocéen avait fauté dans ce dossier, il n'y avait pas de système organisé de corruption à l'OM à cette époque et que les titres gagnés n'avaient pas été achetés, notamment la Ligue des champions en 1993.

« Avec Bernard, on ne s'est pas revu depuis 25 ans. Tout le temps, il me dit : ‘‘Quand tu es sur Paris, viens me voir’’ et je n’y suis jamais allé. On a eu une très, très forte relation tous les deux, c’est quelqu’un que j’ai beaucoup aimé (...) On n’a pas fait que des mauvaises choses (...) Croyez-moi, la Coupe d’Europe, on ne nous l’a pas donnée, on est allés la chercher, on a travaillé (...) On a fait une erreur, ça arrive. On ne va pas en parler pendant 150 ans (...) On ne s’est jamais revus, mais je pense qu’on se reverra », a confié Jean-Pierre Bernés, histoire d'essayer de faire taire les rumeurs et surtout de renouer le fil avec son ancien patron.