OM : Marseille explose à Nice, Lizarazu le savait

OM : Marseille explose à Nice, Lizarazu le savait

L'Olympique de Marseille n'a pas enchaîné une troisième victoire consécutive sous les ordres de Jorge Sampaoli. Mais la claque prise à Nice n'a pas étonné tout le monde.

Les succès face à Rennes et Brest, arrachés dans les dernières minutes, avaient remis du baume au coeur des supporters de l’OM, lesquels espéraient que la révolution décrétée par Frank McCourt après les départs de Villas-Boas et d’Eyraud allait avoir des effets durables. Mais, après 45 minutes relativement bonnes samedi à Nice, la formation de Jorge Sampaoli s’est subitement écroulée, le Gym collant un 3-0 musclé à des joueurs marseillais sans âme et sans solution. Et cette fois, la fin de match n’a pas permis de renverser la donne, le dernier but, en toute fin de rencontre, étant pour les Azuréens. Pour Bixente Lizarazu, interrogé ce dimanche lors de Téléfoot, il n’y a rien de surprenant à cette déroute marseillaise. Le champion du monde 98 était persuadé que l’apport de Jorge Sampaoli ne pouvait pas faire radicalement changer un effectif qui a des limites trop visibles.

Sampaoli voit les limites de ses joueurs

Bixente Lizarazu estime que l’entraîneur de l’OM a besoin de temps et que sans un changement important dans son effectif lors du prochain mercato, il lui sera difficile de faire mieux. « Si je suis surpris par la défaite de l’Olympique de Marseille ? Non pas tellement. Il y a eu l'effet psychologique avec la venue de Jorge Sampaoli, mais ça ne peut pas durer longtemps. C'est une équipe qui est fragile, qui manque probablement de moteur pour tenir le rythme imposé par Sampaoli. Samedi, Jorge Sampaoli a été assez honnête d'ailleurs, il ne s'est pas enflammé après les deux dernières victoires et a reconnu que cela avait été l’anarchie face à Nice. Il va limiter la casse pour l’OM jusqu'à la fin de la saison et après éventuellement pouvoir repartir sur une saison pleine avec une vraie préparation », a expliqué le consultant de TF1, qui n’est pas trop sévère pour l’Olympique de Marseille.