OM : Longoria va payer le cauchemar d'Eyraud

OM : Longoria va payer le cauchemar d'Eyraud

Icon Sport

Prêté à Cagliari cette saison par l'OM, Kevin Strootman ne devrait pas y faire de vieux os. Le Néerlandais, décevant en Sardaigne, est bien parti pour revenir sur la Canebière avec son monstrueux salaire.

Dans le football, il y a des joueurs que l'on traine comme des boulets au pied. C'est le cas de Kevin Strootman pour l'OM. Le milieu de terrain néerlandais n'a jamais donné satisfaction sous le maillot olympien depuis son arrivée en grande pompe à l'été 2018 contre la modique somme de 25 millions d'euros. A l'époque, Marseille pense avoir touché le jackpot pour l'international néerlandais qui avait fait cinq ans de sa carrière à l'AS Roma. Mais, ce dernier a toujours peiné à se remettre de la rupture des ligaments croisés qu'il avait subi en 2014. A l'OM, il a connu un échec sportif auquel s'est rajouté un gouffre financier.

Cagliari ne veut plus de Strootman et le refile à l'OM

En effet, le joueur bénéficie d'un contrat en béton sur la Canebière. Il touche six millions d'euros annuels ce qui en fait l'un des plus gros salaires de l'effectif présidé par Pablo Longoria. Alors que ce dernier se bat pour assainir les finances, un départ du Néerlandais serait souhaitable notamment en Italie. Mais, après un prêt non concluant de six mois au Genoa, c'est Cagliari qui dit stop après un an.

Selon le Corriere dello Sport, le club sarde actuellement 18e de Serie A ne compte pas prolonger le prêt du milieu néerlandais pour un an supplémentaire alors qu'il bénéficie d'une option pour un renouvellement automatique. Cagliari est déçu du rendement d'un joueur qui n'a joué que onze rencontres cette saison toutes compétitions confondues. Strootman n'est pas non plus emballé pour continuer au sein d'un club qui frôle la relégation en Serie B, voulant redémarrer une nouvelle aventure ailleurs. Sous contrat jusqu'en juin 2023 à l'OM, c'est donc tout naturellement qu'il va y revenir cet été et cela pourrait durer jusqu'à l'expiration de son engagement. Car, avec son salaire et son niveau, les prétendants ne vont pas se bousculer dans le bureau de Pablo Longoria.