OM : Longoria, sa plus grosse boulette du mercato dévoilée

OM : Longoria, sa plus grosse boulette du mercato dévoilée

Icon Sport

A la recherche d’un latéral gauche au mercato, l’OM piste Sergio Gomez, le prometteur défenseur évoluant à Anderlecht.

Pablo Longoria a flashé sur Sergio Gomez mais pour espérer le recruter au mois de janvier, le président de l’Olympique de Marseille devra dégraisser son effectif. Les yeux se tournent vers Jordan Amavi, qui évolue au même poste mais qui n’a débuté que deux matchs de Ligue 1 depuis le début de la saison. Et le problème pour l’OM, c’est qu’il sera très difficile de convaincre l’ancien défenseur gauche de Nice de faire ses valises dans la mesure où il a signé un nouveau contrat en Provence il y a seulement quelques mois. Lié à l’Olympique de Marseille jusqu’en juin 2023, Jordan Amavi est difficilement transférable. Et pour Jean-Charles De Bono, ancien consultant pour OM-TV qui officie désormais sur Football Club de Marseille, la prolongation de contrat de Jordan Amavi est peut-être la plus grosse erreur de Pablo Longoria à la présidence du club marseillais.

« La saison dernière Jordan Amavi était déjà blessé, il a fait seulement quelques matchs. A l’époque, on dit que l’on veut lisser les salaires pour que la masse salariale ne soit pas trop élevée et qu’on ne soit pas embêté par la DNCG. Mais on est sûr du salaire que l’on évoque pour Amavi ? (ndlr : 300 000 selon le journal l’Equipe). Parce que le prolonger de trois ans à ce tarif-là.... On parlait du président, de son énergie, qu’il se débrouille bien, qu’il se bat pour trouver les meilleurs solutions, mais si tu me dis qu’Amavi prolongé pour cette somme là et pour trois ans, ce n’est une erreur... Tu ne peux pas faire re-signer un joueur à 300 000 euros et derrière ne pas le faire jouer » a pesté Jean-Charles De Bono, qui ne comprend pas la stratégie du tandem Longoria-Sampaoli avec Jordan Amavi. Que le consultant marseillais se rassure, ce n’est pas le seul à ne rien y comprendre.