OM : Longoria déraille, Walid Acherchour est outré

OM : Longoria déraille, Walid Acherchour est outré

Icon Sport

L'OM veut encore faire quelques opérations intéressantes d'ici la fin du mercato. Les Phocéens ont déjà changé pas mal de choses dans leur effectif. 

A Marseille, l'été est chaud, très chaud. Quelques têtes sont tombées et le club phocéen compte bien faire bonne figure en Ligue des champions. Pour cela, l'OM sait que son effectif avait besoin de se faire une beauté. Une dizaine de joueurs est donc arrivée pour renforcer le groupe d'Igor Tudor. Et ça n'est sans doute pas terminé. Une stratégie surprenante néanmoins pour un club qui a terminé deuxième de Ligue 1 la saison passée, privilégiant souvent la stabilité. A ce sujet, certains observateurs sont perdus. C'est le cas de Walid Acherchour. 

L'OM, trop de risques pris lors du mercato ? 

Sur l'antenne d'RMC, le consultant a en effet fait part de ses doutes sur le plan de Pablo Longoria cet été. « De partir d'une philosophie à une autre, ça me dérangeait de la part de Longoria. (...) Un changement de cap total à deux semaines de la Ligue des champions, je ne sais pas dans quel club ça se fait... Ils vont lui donner ce qu'il veut, ça veut dire des pistons et pas de jeu intérieur. Là, ils sont cohérents. Pourquoi pas... Mais tu fais all in toi quand tu es Longoria sur un coach qui en neuf ans s'est fait virer neuf fois. Je suis désolé mais Tudor n'est pas le coach le plus stable d'Europe. Donc, tu veux tout changer pour un mec, on n'est pas sûr s'il sera là dans les prochains mois. Tu pouvais essayer de faire une histoire de deux ou trois ans avec Sampaoli. C'est ce que voulait Sampaoli. Avec Tudor, je ne suis pas sûr de ça. Ce all in avec un onze qui change complètement, à l'aube de la Ligue des champions, je ne comprends pas », a notamment indiqué Walid Acherchour, assez inquiet concernant la stratégie employée par le président de l'OM lors ce mercato. Reste à savoir si elle sera payante, alors que les Phocéens auront un calendrier très chargée à partir de fin-août.