OM : Longoria et Balerdi font exploser Pablo Longoria !

OM : Longoria et Balerdi font exploser Pablo Longoria !

Icon Sport

Le scandale a explosé lundi après-midi. En pleine pandémie mondiale, Pol Lirola a organisé une fête sans respect des gestes barrières à laquelle Leonardo Balerdi a participé.

Les deux joueurs prêtés cette saison à l’Olympique de Marseille ont profité du long week-end de repos accordé par Jorge Sampaoli pour décompresser en Catalogne. Et le respect des gestes barrières n’était pas au programme de Pol Lirola et de Leonardo Balerdi, lesquels ont participé à une fête interdite regroupant plus de 30 participants, sans masques ni distanciations sociales. Pire, le latéral olympien Pol Lirola est accusé d’être l’un des organisateurs principaux de la fête. La justice espagnole s’est indignée de ce scandale et cette désolation a gagné la direction de l’Olympique de Marseille. Comme indiqué par La Provence, le président olympien Pablo Longoria a très peu apprécié l’attitude de ses deux joueurs. Selon les informations de RMC, le patron de l’OM compte bien faire payer très cher cet écart à Pol Lirola et à Leonardo Balerdi.

Des sanctions « fortement envisagées »

« Le président de l'OM Pablo Longoria va convoquer Balerdi et Lirola pour s'entretenir avec eux sur les évènements qui ont eu lieu en Espagne dans le week end. L'OM n'a pas du tout apprécié le comportement des deux joueurs et des sanctions sont fortement envisagés » a publié le journaliste Mohamed Bouhafsi sur son compte Twitter. Reste maintenant à voir quelles sanctions seront prononcées à l’égard de Leonardo Balerdi et de Pol Lirola. Celles-ci pourraient aller d’une simple amende à une interdiction de s’entraîner afin de s’assurer de ne pas potentiellement contaminer les autres joueurs de l’effectif. Un tel choix de la part de Pablo Longoria signifierait que les deux joueurs seraient absents pour la réception de Dijon, dimanche soir à l’Orange Vélodrome. Un coup dur en prévision pour Jorge Sampaoli, déjà privé de Duje Caleta-Car (suspendu). Mais comme indiqué par La Provence dans son édition du jour, l’entraîneur de l’OM n’interfèrera pas et laisse à Pablo Longoria le luxe de choisir les sanctions adéquats.