OM : Le Vélodrome, Rongier… Pallois rigole presque

OM : Le Vélodrome, Rongier… Pallois rigole presque

Photo Icon Sport

Samedi, Nicolas Pallois foulera la pelouse du Stade Vélodrome sous le maillot du FC Nantes. Face à l’Olympique de Marseille, solide deuxième de la Ligue 1, le défenseur central ne fera toutefois aucun complexe d'infériorité.

Éloigné des terrains pendant plusieurs semaines en début d’année 2020, à cause d’une pubalgie, Nicolas Pallois a effectué son grand retour face à Metz le week-end dernier (0-0). Avec lui, l’équipe de Christian Gourcuff a retrouvé la solidité défensive qui faisait sa force en première partie de saison. Mais face à un OM au top de sa forme, qui n’a plus perdu en championnat depuis le mois d'octobre dernier, le FCN de Pallois devra faire fort pour ramener au moins un point du Vélodrome. Même si l'ambiance des grands soirs est prévue dans l’enceinte marseillaise samedi, sachant que près de 60 000 personnes seront attendues, le joueur de 32 ans n’est pas effrayé pour autant.

« C’est particulier de jouer au Vélodrome ? Non, c’est un stade comme un autre, ça ne change pas ma vie. Que ce soit à Marseille, à Paris, à Reims ou à Metz ce sont trois points envisageables. Les retrouvailles avec Valentin Rongier ? Ça marche dans les deux sens, lui aussi me retrouvera. C’est un joueur qui a apporté à Nantes, qui apporte à Marseille. Mais après c’est un adversaire comme un autre, je n’ai plus hâte que ça de le retrouver », a balancé, dans Ouest-France, le leader défensif des Canaris, qui semble avoir une dent contre l’OM. Puisqu’en août dernier, après la deuxième journée de L1, Pallois avait déjà égratigné Dario Benedetto : « Il n’a rien fait, on verra ça dans la suite du championnat ». Des attaques qui pourraient bien se retourner contre lui si jamais le buteur argentin et son ancien coéquipier à Nantes venaient à lui mener la vie dure...