OM : La Provence sort les dossiers au mercato, ça fait mal

OM : La Provence sort les dossiers au mercato, ça fait mal

Photo Icon Sport

A l’heure où l’Olympique Lyonnais joue sa place en Ligue des Champions, l’Olympique de Marseille n’aura quasiment rien à jouer ce dimanche, si ce n’est garder un infime espoir de doubler Saint-Etienne pour la quatrième place européenne. Autant dire que la saison est déjà qualifiable d’échec et met les dirigeants dos au mur. Lesquels ? Telle est la question, mais en tout cas, les erreurs répétées sur le marché des transferts finissent par lasser. D’autant que les exemples sont nombreux, comme le souligne La Provence, sans pitié avec le club phocéen quand il s’agit de rappeler ces recrues qui coûtent cher et n’apportent rien.

« Pour illustrer cette gestion calamiteuse, les exemples pullulent. Prêté deux ans par Valence, le Tunisien Aymen Abdennour n’a ainsi passé que 1.069 minutes sur le terrain depuis septembre 2017, soit l’équivalent de 12 matches. À environ 250 000 euros par mois, difficile de trouver meilleure planque. Et que dire de Kostas Mitroglou ou Grégory Sertic ? Plus gros salaire de l’histoire de l’OM, Kevin Strootman, acheté 28ME en août 2018, n’était, de son côté, pas dans la forme physique de sa vie au moment de son arrivée. Des réserves auraient même été émises, à l’époque, au sujet de l’état de son genou, déjà traumatisé par deux graves blessures. Huit mois plus tard, le Néerlandais démarre régulièrement sur le banc. Un lien de cause à effet ? », a dénoncé le quotidien local, pour qui quelqu’un va bien devoir payer les pots cassés pour ces erreurs coûteuses.