OM : La négociation qui a fait halluciner Pablo Longoria

OM : La négociation qui a fait halluciner Pablo Longoria

Président de l’Olympique de Marseille, Pablo Longoria est connu pour allumer plusieurs feux en même temps, histoire d’avoir toujours une solution de secours et un dossier à reprendre en cas de contretemps.

Mais il y a un cas sur lequel le dirigeant de l'OM a été totalement dépassé ces dernières heures. Il s’agit du départ de Dario Benedetto, qui s’est conclu de manière rocambolesque raconte le journaliste Vincent Garcia de L’Equipe. Depuis plus d’un mois, l’attaquant argentin était annoncé dans le viseur d’Elche, et l’ancien de Boca Juniors avait même fait ses adieux au Vélodrome et sur les réseaux sociaux le week-end dernier. Tout s’est bouclé presque normalement ce jeudi, avec l’officialisation du départ en prêt de Benedetto pour la formation de Liga. Mais dans les coulisses, la cacophonie a été énorme.

Benedetto de retour à Marseille ?

Tout d’abord, l’Argentin a été vu emprunter un avion privé pour rejoindre Alicante dans la nuit de mercredi à jeudi, alors que tout n’était pas encore ficelé officiellement. Une manière de précipiter les choses demandée par Christian Bragarnik. Ce dernier n’est autre que l’agent de Benedetto, mais aussi le propriétaire d’Elche avec plusieurs compères.

Et quand on a été pendant un moment l’agent de Diego Maradona comme ce fut le cas de Bragarnik, on ne s’embarrasse pas des subtilités. Ainsi, Elche a officialisé l’arrivée de l’attaquant de l’OM en prêt sur ses réseaux, sans que Pablo Longoria n’ait encore signé les papiers. Le service juridique de l’OM a hésité à rappeler Benedetto en Provence pour montrer son agacement, mais a finalement ficelé l’affaire en bouclant le prêt avec une option d’achat de quelques millions d’euros. Quasiment rien par rapport aux 14 ME déboursés pour le faire venir de Buenos Aires en 2019, et surtout, le club phocéen continuera de payer une partie du salaire de Benedetto. Pas l’affaire du siècle donc, surtout que la fin de négociation a été faite à la hache, alors que l’attaquant était sur place et avait déjà passé la visite médicale. Un finish que Pablo Longoria n’a pas apprécié, même si cela a le don de libérer une place et un peu de masse salariale.