OM : La Juve et son plan pour Milik, Marseille s'étouffe

OM : La Juve et son plan pour Milik, Marseille s'étouffe

A quelques jours seulement de la fin du mercato estival, Arkadiusz Milik n'est pas certain de continuer à l'OM. Le Polonais est un profil apprécié par la Juventus. 

L'OM vit un mercato estival mouvementé. Les Phocéens ont recruté une dizaine de joueurs et ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin. Igor Tudor a des demandes précises et son président Pablo Longoria veut tout faire pour le contenter. Mais qui dit arrivées dit aussi départs pour l'OM. Des éléments comme Bamba Dieng, Duje Caleta-Car ou encore Cédric Bakambu sont annoncés partants. Mais cela pourrait aussi concerner Arkadiusz Milik. Le Polonais, qui vit un début de saison difficile malgré la confiance de Tudor, possède encore une belle cote sur le marché des transferts. L'OM, qui souhaite vendre en cette fin de mercato, est maintenant ouvert à l'idée de lâcher l'ancien du Napoli. 

Milik, un retour en Serie A envisageable ? 

Selon les informations de la presse italienne, dont Tutto Mercato et Sky Italia, la Juventus apprécie le profil de Milik. Mais pour l'instant, l'attaquant de 28 ans n'est pas la priorité des Turinois. Le club piémontais est en effet concentré à l'idée de recruter Memphis Depay (FC Barcelone). L'ancien de l'OL a déjà un accord contractuel avec la Vieille Dame. Mais en attendant de se mettre d'accord ou non avec le Barça, la Juve veut prévoir un plan B. Et ce dernier n'est autre que Milik. L'idée des Italiens est de proposer un prêt avec option d'achat à l'OM. Demande qui devrait être refusée par les Phocéens, désireux de recevoir du cash. Pour rappel, l'Olympique de Marseille estime le Polonais à 20 millions d'euros. La Juve, qui doit également vendre, ne peut pas se permettre de faire des folies, surtout que le transfert d'Adrien Rabiot à Manchester United a récemment capoté, mettant aussi à mal l'arrivée de Leandro Paredes (PSG). Concernant l'OM, tout semble encore pouvoir se passer concernant Milik. D'autres clubs pourraient se laisser tenter par une approche. Mais à Marseille, on ne semble pas vouloir faire de cadeaux pour laisser partir le Polonais, même si ce dernier ne fait pas forcément partie des plans d'Igor Tudor.