OM : Jacques Cardoze incontrôlable, McCourt appelé à l'aide ?

OM : Jacques Cardoze incontrôlable, McCourt appelé à l'aide ?

Icon Sport

L’OM a envoyé deux messages totalement différents en quelques heures, dans le dossier du match reporté à l’OL.

Dans la presse, Pablo Longoria a demandé une prise de recul, des mesures visant à sanctionner plus fortement les individus, et a surtout lancé un appel à l’apaisement, au respect et à l’entente cordiale entre les clubs. Des propos qui correspondent à l’attitude généralement montrée par le président olympien depuis sa prise de fonctions, lui qui désire prendre de la hauteur sur les grandes décisions. Peu après, devant le siège de la commission de discipline où l’OM n’avait pas été conviée pour donner sa version des incidents, Jacques Cardoze a piqué une terrible crise, prenant d’assaut les micros pour incendier la Ligue et Jean-Michel Aulas, et expliquant que la future décision de la commission de discipline ne serait pas reconnu à Marseille.

Longoria surpris par la violence de Cardoze

Il a ensuite enfoncé le clou en expliquant que la colère des supporters pourrait être terrible. Une prise de parole pour laquelle Pablo Longoria avait été prévenu peu avant, mais le président de l’OM n’imaginait pas un seul instant la violence des mots choisis par l’ancien journaliste. Selon L’Equipe, le dirigeant espagnol n’apprécie pas de voir Jacques Cardoze se fâcher avec de nombreux dirigeants, à la Ligue comme dans les clubs, avec des prises de parole virant toujours au conflit depuis l'été. Bien évidemment, en journaliste expérimenté et en directeur de la communication, Jacques Cardoze sait très bien qu’il rentre dans un personnage en forçant le trait pour aussi montrer aux supporters que l’OM est défendu dans les instances.

Son avenir peut se régler en haut lieu

Mais il peut aussi se brûler. Vincent Labrune a gardé de forts liens avec les hautes sphères à Marseille, et il a une ligne direct avec Frank McCourt rappelle le quotidien sportif. En un coup de fil, il peut demander au propriétaire de l’OM de calmer son directeur de la communication. Cela a peut être été le cas car le silence marseillais a été assourdissant ce jeudi, au lendemain de la décision. L’appel de la décision de la commission de discipline n’a ainsi toujours pas été enclenché. Sans surprise, Jacques Cardoze pousserait pour le faire, et Pablo Longoria serait plus mesuré, même si la décision de faire appel prédomine toujours.