OM : Garcia s’obstine avec Balotelli, Germain lui ouvre les yeux

OM : Garcia s’obstine avec Balotelli, Germain lui ouvre les yeux

Photo Icon Sport

Vainqueur de son match en retard contre Bordeaux (1-0), l’Olympique de Marseille peut tirer de précieux enseignements.

Pour commencer, les hommes de Rudi Garcia ont prouvé qu’ils pouvaient briller sans leurs cadres absents mardi. Mais surtout, l’animation offensive a donné satisfaction malgré le changement de schéma tactique. Avec deux pointes, à savoir Clinton Njie et Valère Germain, l’OM a en effet montré de belles séquences. Pour le grand bonheur de l’ancien Monégasque passeur décisif et habitué à évoluer dans ce système.

« Ce n'est pas un secret de dire que j'apprécie d'évoluer à deux attaquants, a réagi Germain. Après, depuis que je suis arrivé, on a évolué dans un système à une seule pointe et de temps en temps à deux mais quand on jouait à cinq derrière. Je dois quand même faire mieux quand je joue seul devant. Je pense avoir réalisé un bon match ce soir même si je peux faire mieux. Ça me rappelle de belles années notamment à Nice ou Monaco. »

Germain s’imagine avec Balotelli

Du coup, l’avant-centre se voit rester dans le onze, et si possible aux côtés de la recrue phare. « Je m'imagine bien tourner autour de Balotelli. J'espère que le coach aussi, a-t-il plaisanté. Je suis content qu'on ait gagné dans ce système à deux attaquants. J'espère que ça va le pousser à continuer dans ce système mais c'est aux joueurs de s'adapter. » En tout cas, Garcia juge leur association possible.

« J'ai eu une discussion avec le coach, il m'a demandé de rester car, avec l'arrivée de Balotelli, il considérait qu'on était deux attaquants complémentaires, a confié Germain. Je suis persuadé que je peux encore apporter beaucoup à l'OM. J'espère que c'est le début d'une belle série. » Après cette performance encourageante, l’entraîneur de l’OM étudiera forcément cette possibilité, ne serait-ce que pour des bouts de match.