OM : Dégoûté, Savanier lance la polémique à Montpellier

OM : Dégoûté, Savanier lance la polémique à Montpellier

Icon Sport

Dimanche soir, le stade de La Mosson de Montpellier était acquis à la cause des joueurs de l’Olympique de Marseille face au MHSC (2-3).

Sur le but de la victoire inscrit par Dimitri Payet à dix minutes de la fin du temps réglementaire, l’enceinte montpelliéraine a exulté et les joueurs de l’OM ont peut-être eu l’impression de jouer au Vélodrome. Forfait pour ce match en raison d’une petite blessure contractée aux Jeux Olympiques, Teji Savanier était présent en tribunes. Et dans une interview accordée à RMC, l’ex-meneur de jeu de Nîmes n’a pas caché sa déception de constater une telle ferveur pour l’OM et le peu d’encouragements pour Montpellier à l’occasion de ce match de reprise, qui marquait par ailleurs le retour du public dans les stades.

« Cela m’a un peu dégoûté »

« Moi j'ai trouvé ça incroyable. On pensait le stade acquis aux Montpelliérains mais non il y avait beaucoup de Marseillais. Ils sont venus en nombre, il y a que l'OM qui peut faire ça. J'ai eu du mal à l'avaler, comme beaucoup de joueurs, je trouve cela pas normal. Ça m'a un peu dégoûté. Premier match de championnat, ça faisait un an que l'on n'avait pas joué devant nos supporters et quand le stade s'est levé sur le but de Payet franchement j'étais déçu. C'est la première fois que je vois un stade comme ça » a déclaré Teji Savanier, tout simplement dégoûté de voir que Montpellier n’était pas majoritairement soutenu dans son propre stade. Que le milieu offensif de l’Equipe de France olympique, ce ne sera pas comme cela tous les week-ends. Mais la passion déchainée par l’Olympique de Marseille provoque parfois ce genre de situation. Les supporters de Monaco ou encore de Toulouse peuvent en témoigner, eux qui sont habitués à ce que l’OM soit supporté avec ferveur à Louis II ou au Stadium ces dernières années.