OM : Brutal revirement pour l’avenir de Thauvin

OM : Brutal revirement pour l’avenir de Thauvin

Icon Sport

Passeur décisif contre Lorient le week-end dernier, Florian Thauvin alterne le bon et le moins bon à l’OM cette saison.

Après un an d’absence, le champion du monde 2018 affiche des statistiques honorables avec huit buts et huit passes décisives en Ligue 1 cette saison. Son irrégularité agace parfois mais Florian Thauvin reste sans conteste l’un des hommes forts de l’Olympique de Marseille dans le secteur offensif. Jorge Sampaoli l’a bien compris puisque devant la presse jeudi midi, l’entraîneur argentin de l’OM a fait savoir qu’il souhaitait conserver Florian Thauvin la saison prochaine et l’intégrer pleinement dans son projet de jeu. En fin de contrat au mois de juin, le natif d’Orléans n’a cependant pas encore trouvé d’accord avec sa direction et il y a encore quelques semaines, son départ ne faisait plus aucun doute, que ce soit pour l’Italie (Atalanta, Milan AC) ou l’Espagne (FC Séville, Atlético de Madrid).

Sampaoli veut le garder

Dans son édition du jour, La Provence dévoile que la tendance a changé dans le dossier Florian Thauvin, pour qui une prolongation de contrat à l’Olympique de Marseille ne serait plus une surprise. Aux commandes du club depuis le départ de Jacques-Henri Eyraud, Pablo Longoria a renoué le dialogue avec Jean-Pierre Bernès. Après une offensive ratée en décembre, l’Espagnol de 34 ans est revenu à la charge ces dernières semaines pour tenter de boucler la prolongation de contrat de Florian Thauvin. Cette fois, les échanges semblent constructifs. A tel point que voir Thauvin resigner à Marseille est une hypothèse qui a gagné du crédit en interne selon le quotidien régional. Il est d’autant plus probable de voir Thauvin rester à Marseille que l’AC Milan, son principal courtisan de longue date, ne semble plus aussi chaud pour l’accueillir. Le FC Séville suit toujours le dossier d’un œil, mais Monchi a d’autres cibles (Draxler par exemple) et ne fait pas de Thauvin une priorité. Au contraire de Pablo Longoria et de Jorge Sampaoli, bien conscients qu’il sera impossible de trouver un joueur du niveau de Thauvin avec les moyens financiers de l’OM.