OM : 9.000 euros de télé, Marseille coûte cher à Mohamed Henni

OM : 9.000 euros de télé, Marseille coûte cher à Mohamed Henni

Photo DR

Contrairement à la saison dernière, où l’épopée en Coupe d’Europe et la course au podium avaient fait vibrer, les supporters de l’Olympique de Marseille n’ont pas beaucoup de raisons de se réjouir en ce moment.

La campagne européenne catastrophique, la lente chute en Ligue 1 et celles plus spectaculaires dans les Coupes ont mis à bout de nerfs certains fans, qui promettent l’enfer à l’occasion de la réception de Monaco ce dimanche. En attendant, dans le classement des supporters mécontents et qui le montrent bien, Mohamed Henni trône en bonne place. Ce passionné de l’OM est connu sur les réseaux sociaux pour s’énerver de manière très théâtrale après chaque mauvais résultat de son club favori. Il se filme en vidéo en train de pester, et cela se termine presque toujours par un grand coup dans sa télé neuve, qui se brise et est donc bonne à finir à la poubelle. Un comportement qui étonne, et provoque aussi quelques remontrances de la part de suiveurs pour qui cela va beaucoup trop loin. Néanmoins, le Youtubeur au million d'abonnés assume tout, et notamment le fait qu’il a déjà lâché 9000 euros de sa poche pour sa passion destructrice.

« Casser une télé que quelqu'un me paye, c’est pourri comme concept. Je n'ai jamais pris une note de ma vie pour faire un débrief. Je n'ai jamais lu un texte non plus. Pour vraiment faire ressortir l'émotion aux gens, je réagis directement après le match. Je prépare deux-trois idées dans ma tête, j'allume la caméra et j'envoie. On m’a reproché de faire couler des joueurs et de leur mettre trop de pression. Mais j’en ai rien à foutre. Ils sont assez bien payés pour encaisser ça. Après, je fais quand même attention à rester dans l’humour caricatural, je ne fais aucune incitation à la haine », a prévenu sur RMC un Mohamed Henni qui a déjà fait voler en éclats 22 téléviseurs depuis la création de sa chaine sur Youtube. Et vue la saison en cours de l’OM, les vendeurs de télé peuvent déjà lui dérouler le tapis rouge.