Niang : «On ne regarde pas trop Lyon»

Niang : «On ne regarde pas trop Lyon»

Pour Mamadou Niang, le comportement des Marseillais à Valenciennes, dimanche, donnera le ton du marathon automnal qui attend l’OM.

L’attaquant marseillais est de retour aux affaires avant le match à Valenciennes. Requinqué par la petite pause internationale, le Sénégalais s’attend à se replonger dans un bain bouillant à Nungesser. « C’est un match très difficile pour nous. Chaque année, nous avons du mal à Valenciennes. On s’attend à un gros combat physique », anticipe Niang, qui reconnait que l’équipe marseillaise était à bout de souffle après la victoire face à Caen. Pourtant, l’enchaînement des matchs sera sans pitié pour les Marseillais dans les prochains jours. « Ensuite, nous avons un enchaînement avec le PSV puis Paris et le retour face à Eindhoven. On le savait et on est prêts. On signe à Marseille pour jouer tous les trois jours et vivre des périodes intenses comme ça. On ne se plaint pas, on a travaillé pour supporter ces enchaînements de rencontres », déclare l’attaquant sur le site officiel de l’OM.


Au niveau comptable, la défaite de Lyon à Rennes avant la trêve a relancé le championnat, mais Niang estime qu’il est encore trop tôt pour suivre le classement au match par match. « Lyon a trois points d’avance sur nous mais il y a d’autres équipes dans ce championnat. Il ne faut pas se focaliser sur Lyon mais se méfier de toutes les formations. On va faire notre petit bonhomme de chemin en se concentrant sur nous-mêmes et on fera les comptes à la fin. Pour le moment, on ne regarde pas trop l’OL », assure l’attaquant marseillais.


Guillaume Comte