Mercato : Fan du PSG et prêt à signer à l'OM ?

Mercato : Fan du PSG et prêt à signer à l'OM ?

Icon Sport

Pisté par l'Olympique de Marseille lors des derniers mercatos, Fabien Centonze réalise une très belle saison sous le maillot du FC Metz.

Recruté par les Grenats en 2019 contre un chèque de trois millions d'euros, le latéral droit n'a pas mis longtemps avant de s'imposer comme l'une des valeurs sûres de la Ligue 1. Alors que Metz est toujours dans la course au Top 5 dans ce sprint final, le joueur de 25 ans, lui, a l'ambition de jouer une Coupe d'Europe la saison prochaine. À Metz ou ailleurs, vu que son nom circule déjà dans des grands clubs français, comme à l'OM. Pisté par Marseille depuis un an, Centonze prend tout cela avec le sourire.

« J'étais fier qu'un club comme Marseille s'intéresse à moi »

« Marseille s'est intéressé à moi, ils sont entrés en contact avec mon agent. J'ai dit à mon agent de ne venir me voir que si c'était vraiment concret, je ne voulais pas que ça me travaille. Je ne veux pas rentrer dans tout cela s'il n'y a pas de concret. Il n'y a pas eu d'offre concrète. Bien sûr, c'est flatteur. C'est quand même une grosse écurie, un des plus grands clubs en France. J'étais fier qu'un club comme Marseille s'intéresse à moi. J'ai 25 ans, j'ai envie de tout connaître dans ma carrière, j'ai de grands objectifs, je veux connaître des Coupes d'Europe, la Ligue Europa et la Ligue des Champions, peut-être la Coupe du Monde et la sélection. Il y a sûrement des choses que je ne pourrai pas atteindre. Mais si j'ai fait autant de sacrifices, c'est pour pousser le truc encore plus loin. S'il y a une occasion dès l'année prochaine, on se mettra autour de la table et on réfléchira si ça me permet d'évoluer dans ma progression », a lâché, sur Canal+, Centonze, qui ne dirait pas non à un transfert à Marseille, lui le supporter... du PSG. Mais que les supporters de l'OM se rassurent, le club phocéen n'a plus vraiment besoin d'un latéral droit, vu que Pol Lirola fait parfaitement l'affaire depuis son arrivée en janvier dernier.