L1 : L'ASSE et l'OM au bord du précipice financier ?

L1 : L'ASSE et l'OM au bord du précipice financier ?

Photo Icon Sport

Les 20 clubs de Ligue 1 doivent s'attendre à des soucis financiers suite à l'arrêt du Championnat et à un calendrier bouleversé. Mais l'ASSE et l'OM pourraient le payer au prix très fort.

Pour les clubs français, les prochains mois pourraient être compliqués et même très compliqués. Outre des recettes nulles en raison de l’annulation des matchs de Ligue 1, les dirigeants ont appris que Canal+ refusait de lâcher le moindre centime pour les droits TV. Et le pire pourrait également être l’impossibilité de vendre un ou des joueurs avant la date du 30 juin afin d’équilibrer les comptes et ramener les finances à un niveau permettant d’éviter le dépôt de bilan. Globalement, un club de L1 ne peut pas vivre uniquement avec des dépenses et zéro recette. Et pour certaines équipes, cela pourrait être très chaud si la situation n’évolue pas et que le mercato ne permet pas de corriger le tir.

S’exprimant dans Aujourd’hui en France, un agent avoue que du côté de l’AS Saint-Etienne et de l’Olympique de Marseille on doit suer à grosses gouttes. « Le mercato est à l’arrêt complet. Tout le secteur est au chômage technique. Ceux qui vont morfler, ce sont les clubs déjà en difficulté. En France, il y en a au moins deux : Saint-Etienne, qui va perdre dans cette crise entre 20 et 30 millions d’euros, et Marseille. L’OM voulait imputer l’achat de Rongier sur ses comptes de la saison prochaine en misant sur la hausse des droits télé de Mediapro mais plus personne ne sait quand ces droits vont tomber », confie cet agent réputé. Reste que l'état français peut désormais aider les clubs de Ligue 1 comme il le fait pour toutes les sociétés, mais alors se posera le problème des salaires des joueurs. Car bien évidemment, le gouvernement n'utilisera pas les fonds publics pour payer le salaire des footballeurs au niveau habituel.