L'OM va interdire de stade un enfant de 10 ans !

L'OM va interdire de stade un enfant de 10 ans !

Icon Sport

En accord avec l'UEFA, l'OM avait invité des enfants pour remplir la tribune fermée aux supporters du Virage Nord, une idée qui va coûter de l'argent à Marseille suite à un incident.

« Je suis jeune, il est vrai, mais aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années ». Un Minot a visiblement voulu montrer à ses aînés supporters de l’Olympique de Marseille qu’il était déjà parti pour une belle carrière d’Ultra, mais son premier fait d’arme au Vélodrome pourrait lui coûter cher. En effet, jeudi soir, à l’occasion de la réception de la Lazio Rome, l’UEFA avait souhaité que l’OM compense la fermeture du Virage Nord, suite aux incidents du match contre Galatasaray, par l’invitation de 10.000 enfants. Le club de Pablo Longoria s’est donc organisé pour accueillir ces jeunes, tout cela étant une excellente idée du moins sur le papier. Car contre toute attente, alors que la sécurité du club phocéen devait déjà gérer le cas de quelques supporters qui lançaient des objets sur les joueurs de la Lazio, un fumigène a été allumé dans le secteur où les enfants étaient installés. De quoi déjà assurer à l’OM une amende, l’UEFA n’étant pas fan de ces artifices utilisés dans d'autres secteurs du stade.

10 ans et déjà interdit de Vélodrome à Marseille ! 

Du côté des dirigeants marseillais, forcément furieux d’avoir été un peu trahis, on ne va pas laisser passer cela, quel que soit l’âge du fautif. Jacques Cardoze, patron de la communication de l’Olympique de Marseille, a confié dans La Provence que le jeune supporteur en question était déjà repéré et qu’il serait puni sans pitié malgré son âge. « On a identifié le porteur, un gamin de 10 ans, il pénalise le club, son club et les autres enfants; il sera interdit de stade. Ce comportement est inacceptable. On réfléchit à rééditer cette expérience. On ira chercher les clubs dont les enfants se sont bien comportés », a prévenu le dirigeant de l’OM, qui ne trouve aucune excuse à certains comportements chez les Minots. L'heure des grands sentiments est terminée à Marseille où le club veut remettre de l'ordre au Vélodrome, lassé de devoir gérer le comportement de quelques supporters.